Position de première dame: La situation matrimoniale du président Bassirou Diomaye Faye transforme l’ordre protocolaire du Sénégal

Le 5ème chef d’État de la nation Sénégalaise, Bassirou Diomaye Faye, attire l’attention du monde médiatique extérieur par son âge, qui lui vaut d’ailleurs le statut du plus jeune président du Sénégal, mais aussi sa situation matrimoniale inédite semble aussi créer une véritable attraction, car elle engendre une question importante qui est celle-ci : Qu’est-ce qu’une première dame ?

Le Sénégal jouit d’un véritable régal depuis peu. En effet, à la date du 29 mars 2024, le peuple sénégalais, à forte majorité avec 54,28 % des voix, a élu démocratiquement  un nouveau et 5 ème chef d’État à la tête de son pays : Bassirou Diomaye Faye, 44 ans, représentation d’une jeunesse ambitieuse et d’un véritable changement.
Mais ce n’est pas tout, comme cerise sur le gâteau le successeur de l’ancien président Macky Sall a deux épouses : Marie Khone, la première, originaire du même village que lui, qu’il a mariée il y a quinze ans et qui se trouve être la mère de ses 4 enfants, et ensuite Absa Faye à qui il s’est liée depuis 1 an.
Pour le sociologue Djiby Diakhaté, c’est « une situation qui va coller à la réalité sénégalaise ». Cependant, qu’en est-il de la réalité politique ? Car, bien sûr, la nouvelle configuration de la famille présidentielle sénégalaise démontre que le poste de première dame n’est pas complètement essentiel dans une architecture républicaine. Par contre, le choix  marital de Bassirou Diomaye Faye va conduire à des aménagements de certaines pratiques protocolaires, notamment lorsque des visites d’État avec invitation de la conjointe seront organisées à l’étranger.
Existe t-il d’autres chefs d’Etat africains polygames ?
Il existe bien une liste assez longue de président africains mariés à deux épouses, plus particulièrement en Afrique de l’Ouest. L’on compte l’ancien président du Niger, Mahamadou Issoufou, qui était à la fois marié à Lalla Malika et à Aïssata. Même scénario Mamadou Tandja,  avec ses deux femmes, Laraba et Fati. Plus proche du Sénégal, le président de Gambie, Adama Barrow, est bel et bien polygame, mais a été contraint de désigner une « First Lady ».
La liste s’allonge davantage avec Mobutu Sese Seko, Idi Amin Dada, Omar el-Béchir, Mouammar Kadhafi ou Jean-Bedel Bokassa…Si la situation matrimoniale du nouveau chef d’État du Sénégal semble assez exceptionnel pour beaucoup, elle n’en est pas du moins nouvelle.

Vérifier aussi

Urgent! Santé: Nouvelle découverte étonnante sur le cannabis récréatif

Des effets protecteurs du cannabis sur la cognition, vraiment ? Pour la première fois, une …