Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Présidentielle 2024: La plateforme F24, prête pour sécuriser le vote

Au moment où les candidats sillonnent les différentes régions  pour aller à la pêche aux voix, la F24 se penche sur le moyen le plus sûr pour une sécurisation du vote. En conférence de presse hier, ses membres ont demandé aux citoyens de se porter volontaire et d’aller récupérer leur carte.

L’élection présidentielle prévue le 24 mars prochain attire bien des regards.  D’où l’appel du F24 qui compte bien sécuriser le vote. La plateforme a aussi lancé un appel aux autorités en vue de mettre tous les moyens pour sécuriser le vote des citoyens, quid à avoir une encre indélébile. Le F24 exige le contrôle préalable de l’encre indélébile qui doit être certifiée et aurait dû faire l’objet d’un appel d’offres transparent si l’on en croit Mamadou Mbodj. Face à la presse, le F24 a insisté sur ce point. « Après les mobilisations contre la troisième candidature, contre le report de la présidentielle et la prorogation du mandat, l’heure est à celle de la sécurisation du scrutin, afin que le 24 mars, le verdict des urnes soit conforme à l’expression de la volonté du peuple souverain », a-t-il fait savoir. Elle attend du gouvernement la prise de mesures sécuritaires idoines, lui demandant de ne pas couper l’accès à l’Internet le 24 mars prochain.

Publicités

La plateforme a invité à la Commission électorale nationale autonome (CENA) à « veiller, en relation avec les forces de défense et de sécurité, au ramassage correct et à l’acheminement diligent de tous les procès-verbaux. » « La plateforme invite les observateurs de la société civile et des organismes internationaux à s’organiser de sorte à mailler tout le territoire national. Nous allons prendre toutes les dispositions pour la localisation de tous les bureaux de vote en général et des abris provisoires en particulier. Tous les bureaux de vote non localisable sera considéré comme fictif », a assuré  Mamadou Mbodj le coordonnateur. 

Pour Diogaye Ndao, membre du F24, il faut une sécurisation au maximum du vote car il est idoine que le suffrage des sénégalais soit sécurisé.  Cette rencontre avec la presse a été une occasion saisie par ladite plateforme pour lancer un appel aux citoyens à aller retirer leurs cartes d’électeurs et à vérifier leur présence sur les listes électorale. « Que chacun se constitue volontaire de F24 pour la sécurisation du vote et pour une remontée fiable et diligente des résultats et des procès-verbaux par l’envoi de leur numéro de téléphone et de lieu de vote », a renchérit notre interlocuteur. 

Pour Diogaye Ndao, les cartes sont en souffrances au niveau des commissions. « La carte d’électeur est une arme et il est  inconcevable de laisser les cartes car la moitié est en souffrances », a-t-il regretté.  L’Ong Adha a lancé un appel à l’endroit des autorités pour attirer leur attention des membres de l’administration électorale à disposer du  bon fichier 

MOMAR CISSE

Vérifier aussi

Coopération culturelle/ SENEGAL-ESPAGNE : Un graffiteur et un pianiste en agents de renforcement de l’axe Dakar-Madrid

 Deux artistes espagnols de renom, un graffiteur et un pianiste, séjournent actuellement au Sénégal, dans …