Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
IMG 20230813 WA0083

Présidentielle 2024 : Le candidat Dr Aliou Camara dévoile sa feuille de route

Haut cadre Pharmacien et acteur politique, Dr Aliou CAMARA est candidat à la Présidentielle de 2024. Dans cet entretien, il dévoile son projet de société et donne son avis sur la gestion régime de Macky Sall. Entretien !

Publicités

Bonjour Docteur, la Présidentielle c’est déjà ce mois-ci avec les parrainages. Vous en êtes où ?

Tout d’abord je rends grâce à Dieu, de nous prêter longue vie, je suis candidat à l’élection présidentielle du Sénégal de 2024. J’ai sillonné tout le pays, et je suis un politicien chevronné, lors de mes tournées, j’ai remarqué que je dois m’engager davantage pour soulager les populations d’une part et impulser le développement de notre pays d’autre part. Ma motivation est axée surtout sur les bases d’impulsions du développement économique du Pays, sur l’accompagnement des jeunes, sur la croissance dans tous les secteurs économiques du pays.

…Candidat à la candidature, sur quoi se fonde votre projet de société ?

Alors, nous avons déjà installé les structures qui doivent nous accompagner pour franchir cet obstacle de parrainage, ainsi nous préparons le parrainage citoyen qui est entre 0.6 et 0.8 % avec 7 régions cibles. Mon programme prend en compte l’amélioration des conditions de vie de tous les sénégalais sans exclusive.

Nous faisons une politique inclusive, et nous tendons la main à tous, nos équipes sont entrain de nouer des partenariats avec toutes les couches, mieux notre credo est : Travaillons ensemble et Gouvernons ensemble. Le Sénégal regorge de beaucoup d’experts qui n’attendent qu’à voir un bon profil pour se lancer et produire d’excellents supports, d’excellentes analyses pour hisser le Sénégal à l’aune des pays résilients économiquement indépendant, financièrement stable et symboliquement enviable.

…Le président Sall a réalisé beaucoup de choses mais on lui reproche son bilan immatériel, qu’aurez vous à corriger une fois élu?

Quant au bilan du Président sortant, c’est clair, qu’il a marqué un coup appréciable de ne pas participer aux élections, ensuite il a opéré de grands travaux qui ont changé le visage du pays, mais il n’en demeure pas moins qu’il reste encore à faire. Maintenant vous dévoiler mon programme tout de suite est encore tôt, seulement nous allons travailler avec toutes les forces vives de la nation, nous allons faire un focus pondéré sur la jeunesse et les femmes, sans oublier le 3eme âge. Je demande juste aux sénégalaises et aux Sénégalais de nous faire confiance pour les joutes électorales de 2024.

…Docteur en pharmacie, la santé est confrontée à moult difficultés, que proposez-vous à vos compatriotes pour faciliter l’accès aux soins et la réduction de la prise en charge ?

Je suis un acteur de la santé ce depuis plus de 30 ans, et je tiens à féliciter les efforts consentis à cet effet, néanmoins il reste beaucoup à faire, il faut changer de dynamisme d’action, il faut accentuer sur une communication sociale, il faut impulser les hauts cadres sanitaires à des dialogues inclusifs en prenant des décisions objectives. Ensuite, il faut repenser la couverture maladie universelle, c’est un package de solutions que je vais proposer au SENEGAL, une fois élu.

La gouvernance gazière et pétrolière est une préoccupation pour les Sénégalais. Renégociation des contrats, diversification des partenaires, politique RSE, que prévoit le Parti pour la Solidarité du Peuple ?

Je dis que le SENEGAL est une terre bénie car nous avons toutes les ressources naturelles que LE BON DIEU nous a offertes. L’Etat est une continuité, une fois élu, nous allons regarder tous les paramètres et rassurez-vous, c’est le SENGAL qui sera au cœur des décisions, en plus, nous avons aussi le soleil et l’eau pour une agriculture vivrière et l’électrification totale je dis bien totale pour tout le Pays.

Chaque candidat noue des partenariats en vue de la mise en place de coalition. Est-ce votre cas ? Si oui, ce sera avec qui ?

Nos équipes et moi-même sommes en train de travailler sur cette stratégie. Nous allons travailler avec toutes les forces vives de la nation, nous sommes en train de dérouler des actions de partenariats avec tout le monde, nous sommes des gens qui voulons aller au pouvoir et toute personne pouvant nous accompagner est la bienvenue, seulement, nous sommes très regardants aussi. Les alliances vont se créer incessamment.

… Les jeunes émigrent, les femmes cherchent à s’autonomiser. Quelle place occupent-ils dans votre programme ?

Les jeunes sont au centre de ma politique. Vous savez les jeunes auront une plateforme d’écoute, les femmes seront les premières à être accompagnées. Nous pensons qu’avec une excellente stratégie, le Sénégal sera un hub économique où se côtoient toutes les couches. Je vais travailler sur la base de compétences, car je vous assure que je connais des jeunes, des femmes qui sont mille fois meilleurs que certains dirigeants dans ce pays.

… Docteur Camara, les libertés publiques font l’objet de débats dans un pays encore épargné par le terrorisme, le respect des libertés est-il conciliable avec le besoin de sécurisation du pays ?

Vous savez nous avons un peuple très intelligent, encore que ce peuple aime ce pays, alors il faut partager les bonnes informations, il faut occuper les jeunes avec du travail, il faut animer des panels de discussions pour les femmes, il faut orienter les débats sur l’économie. LE SENEGAL est un pays paisible, il faut que tout le monde soit enclin à cette semence de bien être pour nous tous. Tout ce qui est violence doit être banni et exclu.

Je ne saurai terminer sans adresser mes vifs remerciements aux différents khalifes généraux du Sénégal, à l’évêque, aux populations qui se lèvent tous les jours pour gagner le pain quotidien, à la Diaspora qui contribue symboliquement au rayonnement de notre beau pays.

IMG 20230813 WA0081 IMG 20230813 WA0082

 

Vérifier aussi

presse 1080x900 1 e1718033086725

Secteur de la Presse: Ousmane Sonko parle encore et avertit! La menace ne passera pas

Comme il a l’habitude de le faire lorsqu’il était dans l’opposition, défoulé comme pas possible, …