Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
ECONOMIE : L’Etat doit plus de 200 milliards de francs aux entreprises du BTP 
ECONOMIE : L’Etat doit plus de 200 milliards de francs aux entreprises du BTP 

Prévention des Accidents du Travail: Un comité sectoriel du bâtiment et des BTP mis en place 

Pour prévenir les risques d’accidents dans le secteur du bâtiment et des BTP, le ministère du travail et la caisse de sécurité sociale ont installé un comité sectoriel. Ledit comité composé de responsables de travailleurs et du patronat comptent sensibiliser sur ce secteur qui reste accidentogène. 

Les entreprises évoluant dans le secteur du bâtiment et des travaux publics sont fortement touchées par des accidents du travail du fait de la diversité et de la complexité des risques professionnels inhérents à leurs activités. Au Sénégal, le secteur connait une forte expansion avec la diversité des chantiers du BTP et les multiples travaux d’aménagement d’ouvrages et d’édifices effectués dans le cadre du PSE. C’est pourquoi, pour prévenir les risques d’accidents, le ministère du travail et la caisse de sécurité sociale ont installé un comité sectoriel. Selon directeur général de la caisse de sécurité sociale, Assane Soumaré,  c’est une approche inclusive avec l’implication des acteurs de BTP pour s’imprégner des actions mises en œuvre et les mettre en grief de toutes les mesures dans le cadre de la prévention des risques professionnels.  «Cela constitue une étape de plus pour la mise en œuvre de la caisse de sécurité sociale en matière de dissémination de toutes les stratégies sectorielles en matière de risque professionnels.

Publicités

D’autres secteurs ont été déjà faits comme les mines et l’industrie alimentaire », dit-il. Et de poursuivre : « Le secteur  comporte des risques et  fait partie des 5 secteurs les plus accidentogène de l’ordre de 17%. Les employés sont évalués à 45 mille et les risques se justifient du fait du rôle des BTP dans structure économique du pays ».  A l’en croire, la transversalité de ce secteur constitue une démultiplication des facteurs de risque. 

Pour le directeur général du travail, Karim Cissé, ce comité technique sectoriel consacré au secteur du bâtiment et travaux publique reste important. « Les chantiers pullulent mai si on prend les mesures pour prévenir les risques professionnels,  cela va moindre les accidents. C’est pourquoi, des mesures ont été prises avec le renforcement de capacité, de prévention et  de logistique pour que la culture de la sécurité soit inculquée dans chaque acteur de BTP,  qu’il s’agisse  du patronat, du  travailleur ou autre », laisse-t-il entendre.

Et d’ajouter : «  Nous sommes en train d’entrer dans la deuxième phase de la sécurité au travail qui va jusqu’en 2027. Nous travaillons pour que les secteurs qui sont dans notre priorité d’intervention qu’on puisse les identifier. Nous avons assisté à une mobilisation exceptionnelle des acteurs du secteur, les  responsables des travailleurs, entre autres ».   

NGOYA NDIAYE 

Vérifier aussi

72 heures de Médina Baye: Un guide religieux étale son désaccord concernant l’absence du Président Diomaye Faye. 

La cité de Médina Baye a clôturé ce vendredi l’édition 2024 des « 72 heures …