Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Projet de loi portant amnistie: Taxawu et Pur appellent à voter contre
Projet de loi portant amnistie: Taxawu et Pur appellent à voter contre

Projet de loi portant amnistie: Taxawu et Pur appellent à voter contre

L’attitude des députés «Patriotes», lors de l’examen du projet de loi portant amnistie par la Commission des lois, a fait réagir les membres de Taxawu. Dans un communiqué, la section de Keur Massar de ce mouvement appelle l’ex-parti Pastef à s’appliquer la même logique que celle qui avait conduit à l’expulsion de Taxawu Senegaal de la Coalition Yewwi Askan Wi. «Avec le recul, on comprend mieux leurs véritables intentions.

En réalité, il y a une logique derrière les cris d’orfraie qui s’échappent des communiqués rédigés à la hâte par cette bande de «zélateurs». Ces novices, à l’appétit plus gros que le ventre qui, pour l’essentiel n’ont jamais prouvé la moindre représentativité, faisaient office de chaises, à disposer dans un compartiment, pour meubler une galerie de connivences suspectes», lit-on dans le communiqué. Qui demande à «ceux qui ont accusé de tous les péchés Taxawu de se déterminer et de préciser leur position, sur un éventuel deal politique qui serait en cours avec à l’appui le vote d’une amnistie». Car, selon le communiqué, «Taxawu a, en plein jour, répondu à un dialogue national ouvert, inclusif, réglementé, intervenu à la suite d’évènements graves qui pouvaient à jamais plonger le Sénégal dans le chaos.

Publicités

Suffisant pour que les instances de Yewwi Askan Wi s’en émeuvent, jusqu’à pondre des communiqués qui acteraient l’exclusion de Taxawu de la coalition». Forts de ce constat, ces lieutenants de Khalifa Sall estiment qu’«il y a des alertes tragiquement prémonitoires».

«Une nouvelle ère : celle de la République des hommes politiques à l’immunité juridictionnelle totale et permanente.» C’est ainsi que le parti Awalé a qualifié le projet de loi d’amnistie, dans un communiqué. C’est pratiquement la même position que Frapp a défendue.

Guy Marius Sagna et ses camarades «appellent tous les députés à voter non à ce projet de loi d’amnistie. Nous en appelons également au Peuple sénégalais tout entier : restons mobilisés, exigeons des comptes, refusons la complaisance envers ceux qui ont bafoué nos droits et notre dignité, et dilapidé nos ressources».

Vérifier aussi

telechargement 1 11

Diminution de Certaines denrées, Contrôle des Prix…: Momar Ndao demande à l’Etat d’aller au bout de sa logique 

Momar  Ndao, président de l’Association des consommateurs du Sénégal (Ascosen) est revenu sur les questions qui restent …