Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Retour des 9 tirailleurs Sénégalais: L’Etat déroule le tapis rouge
Retour des 9 tirailleurs Sénégalais: L’Etat déroule le tapis rouge

Retour des 9 tirailleurs Sénégalais: L’Etat déroule le tapis rouge

Aprés une audience le 14 avril passé au Palais de l’Elysée par Emmanuel Macron, les (09) neuf anciens tirailleurs sénégalais seront de retour au Pays. Agés de 85 à 96 ans, ils ont bénéficié d’une aide financière exceptionnelle de l’Etat français pour financer leur voyage de retour et leur réinstallation au Sénégal. 

Reçus le 14 avril au Palais de l’Elysée par Emmanuel Macron, neuf anciens tirailleurs sénégalais, âgés de 85 à 96 ans, qui ont bénéficié d’une aide financière exceptionnelle de l’Etat français pour financer leur voyage de retour et leur réinstallation au Sénégal, sont attendus aujourd’hui à 14h 30 à l’Aibd. C’est un retour aux sources, après une vie passée en France.

Publicités

A l’occasion, ils auront droit à un grand comité d’accueil, car le Sénégal a décidé d’en faire un évènement à la hauteur de leur parcours. Yoro Diao (95 ans), Oumar Diémé (91 ans), ainsi que 7 autres tirailleurs sénégalais seront accueillis par le ministre des Forces armées, de hautes autorités militaires et aussi de l’ambassade de France à Dakar. Ces anciens combattants rentrent au bercail,  après une vie passée en France, qu’ils ont servie comme soldats durant les guerres de décolonisation, principalement en Indochine et en Algérie.

Après les avoir reçus, le Président français, Emmanuel Macron, avait émis le souhait de les voir poursuivre, dans les écoles sénégalaises, le travail mémoriel qu’ils menaient dans les établissements scolaires fran­çais. Pour faciliter leur retour, l’Etat français a pris une mesure dérogatoire qui leur permet de vivre en permanence dans leur pays d’origine, sans perdre leur allocation minimum vieillesse.

S’ils sont 9 à revenir chez eux, le secrétariat aux Anciens combattants estime à 37 le nombre de «tirailleurs sénégalais» vivant en France. Créé sous le Second Empire (1852-1870) et dissous au début des années 1960, le corps français des «Tirailleurs sénégalais» rassemblait des militaires nés dans les anciennes colonies françaises en Afrique et enrôlés dans l’Armée française. Le terme a fini par désigner l’ensemble des soldats d’Afrique subsaharienne qui se battaient sous le drapeau français, quel que soit leur pays d’origine ou nationalité. Ils ont participé à la Seconde guerre mondiale et aux guerres de décolonisation.

Vérifier aussi

Mamadou Lamine GUEYE de « XALE YON » tire sur le régime: « On ne dirige pas un pays par des slogans »

La période de grâce pour Diomaye et Sonko est-elle arrivée à sa fin ?  Une question …