Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
telechargement 10 12

Révélation du Dr Abdoul KASSE sur le tabagisme:  « 15 personnes en meurent par minute »

En prélude de la Journée mondiale sans tabac, les acteurs de la lutte, en collaboration avec la direction du collège Birago Diop de Dakar, ont organisé une journée de sensibilisation des jeunes. Cette année la journée a pour thème : ‘’Protéger les enfants contre l’ingérence de l’industrie du tabac’’. Selon Dr Abdou Aziz Kassé, en 2022, au moins 37 millions de jeunes de 13 à 15 ans consomment l’une ou l’autre forme de tabac.

Le 31 mai coïncide avec la « Journée mondiale sans tabac. » Cette année les acteurs de la lutte se réuniront pour sensibiliser la population aux influences néfastes de l’industrie du tabac sur les jeunes. Le thème de la Journée mondiale sans tabac 2024 est un plaidoyer pour que l’on arrête de cibler la jeunesse avec des produits du tabac nocifs. « Bien que le tabagisme ait diminué au fil des ans grâce aux efforts phénoménaux déployés par les acteurs de la lutte antitabac et à la loi forte qu’on a ici au Sénégal, la protection de ces groupes vulnérables nécessite davantage d’efforts », dixit Dr Abdou Aziz Kassé.

Publicités

Dans son intervention, il a assuré que l’heure est grave parce que de nouvelles stratégies sont mises en place pour la lutte contre le tabac. 15 personnes meurent en une minute ; en un jour 216.000 morts équivalent à un mort de 43 crashs de Boeing. Selon l’apologie qui a fabriqué l’industrie du tabac, il y a 1,3 milliard de fumeurs soit 80% des PVD. Ce qui fait qu’on a 8 millions de décès annuels, 150 millions de décès cumulés au 20ème siècle et 1 milliard au 21ème siècle.

En 2002, si l’on se fonde sur les statistiques du Sénégal, l’âge compris chez les enfants est de 10 à 15 ans soit un taux de 16% pour les garçons et 13 % des filles contre 600.000 adultes qui fument au Sénégal, soit 1/2 millions avec un budget de 6700 F CFA tous les mois. Ce qui revient à dire selon lui, « la moitié de la population va mourir du tabagisme dans 25 ans. » Alors que 82% veulent arrêter mais ne peuvent pas parce qu’ils sont sous l’emprise d’une tromperie.

Pour la plupart d’entre eux, les prétextes sont soit pour se détendre, pour combattre le stress, pour se concentrer ou pour un besoin de contenance entre autres. 

MADA NDIAYE

Vérifier aussi

IMG 20240616 WA0013

Renégociation des contrats pétroliers au Sénégal: Pr Samuel Patrice Badji donne la recette

Il est fort possible que les contrats pétroliers puissent être renégocié. Une information qui semblent …