Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Présidentielle de 2024: Révélation de Serigne Saliou Guèye ‘’Idrissa Seck devait être le candidat de Bby’’
Présidentielle de 2024: Révélation de Serigne Saliou Guèye ‘’Idrissa Seck devait être le candidat de Bby’’

Révélations de Sonko sur leur Rencontre: Idrissa Seck dément le leader du Pastef

Dans une déclaration publiée sur les réseaux sociaux, Idrissa Seck a sévèrement taclé Ousmane Sonko qui a laissé entendre lors d’une interview que le patron de Rewmi aurait débarqué chez lui sans l’avertir au préalable. Une révélation qu’Idrissa Seck a tenu à démentir en traitant Ousmane Sonko de « manipulateur ».

C’est sans langue de bois que le patron de Rewmi a démenti les propos du maire de Ziguinchor, selon qui, il serait venu chez lui sans son consentement. En effet, Idrissa et Sonko ont eu un tête à tête le 27 mars dernier sur la situation du pays, selon leurs dires. Si les contours de cette rencontre étaient jusque-là méconnus par le public, ils ne le sont plus depuis la sortie d’Ousmane Sonko. Mais pour l’ancien maire de Thiès, le leader du Pastef ne dit pas la vérité. « J’ai écouté avec beaucoup de tristesse mon jeune frère Ousmane Sonko mentir éhontément sur les circonstances et le contenu de notre entretien du 27 », a-t-il déclaré.

Publicités

Poursuivant son argumentaire, Idrissa Seck explique qu’Ousmane Sonko lui aurait dit qu’il n’avait pas encore commencé à jeûner à cause de sa convalescence alors que lors de son interview, le maire de Ziguinchor a pourtant soutenu qu’il était même en train de prendre des beignets et du café pour préparer son jeûne. Le leader de Rewmi révèle par la même occasion qu’il n’avait jamais constaté ce jour-là une maladie chez Ousmane Sonko car dit-il, il était en pleine forme. Il l’invite alors à méditer le verset coranique qui dit : « Et la vérité est venue, le faux a disparu, car le faux est destiné à disparaître ».

Pour Idrissa Seck, ce verset aidera Ousmane Sonko  à  arrêter la « manipulation ». L’ancien maire de Thiès dit ne pas être dur dans sa réplique à cause des déboires judiciaires de Sonko. « N’eût été l’épreuve douloureuse qu’il traverse en faisant face à la justice de son pays pour mensonge et diffamation, d’une part, et possibilité de viol, d’autre part, sur une jeune de fille de 20 ans, j’aurai été extrêmement dur envers lui », a-t-il fait savoir. Idrissa Seck d’ajouter : « Lorsque ces épreuves seront révolus, d’une manière ou d’une autre, je pourrai lui apporter, la réponse qui est très simple : Il sait qu’il ment et que la malédiction d’Allah s’abat sur le menteur dans ces circonstances », a-t-il promis, tout en apportant son soutien au leader du Pastef sur les épreuves qu’il traverse.

EL HADJI MODY DIOP (stagiaire)

Vérifier aussi

Meurtre de l’oncle de Birame Souleye Diop à Thiès : Du nouveau

L’enquête sur le meurtre de Assane Diop, du nom du vigile tué au marché Nguélaw …