Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Signature de convention de partenariat entre la DE et le MEDS: 1800 créations d’emplois

Le MEDS et la Direction de l’Emploi ont signé une convention de partenariat pour la création d’emplois.

Publicités

Ils travaillaient déjà ensemble, mais vont fortement renforcer leur coopération. C’est le sens de la convention de partenariat signée  par le MEDS et la Direction de l’Emploi. Le directeur de l’Emploi (DE), Modou Fall et le MEDS, représenté par son président, Mbagnick Diop, ont paraphé, hier lundi, une convention de partenariat, laquelle entre dans le cadre du programme d’urgence pour l’insertion socio-économique et l’emploi des jeunes « XEYU NDAW  ÑI ».

Ce partenariat à travers le dispositif d’aide à l’insertion qu’est la Convention Nationale Etat-Employeur, va permettre de renforcer l’employabilité des jeunes via un contrat de stage rémunéré. Ainsi 1800 jeunes diplômés seront bénéficiaires de ces opportunités offertes par la CNEE, par le biais du MEDS.

Le MEDS, organisation patronale regroupant plusieurs centaines d’entreprises essentiellement des PME/PMI, est reconnu pour son implication dans l’insertion des jeunes depuis plus de 21 ans avec le forum du 1er emploi.

Depuis vingt et un an, le MEDS organise, chaque année, le Forum du 1er Emploi qui constitue sa contribution dans la recherche de solutions au problème préoccupant du chômage. La Fondation Emploi Jeunes a recueilli dans sa base de données près de 100.000 CV.

A signaler qu’en 21 éditions, c’est un budget confondu de près de 2 milliards de Fcfa dépensé pour le Forum du 1er emploi. Des fonds pris, presque entièrement, en charge par le MEDS, avec des soutiens symboliques de l’Etat et des partenaires.

A préciser que le Forum du 1er Emploi est totalement gratuit. Le MEDS est référencé comme l’une des organisations patronales nationales, s’impliquant dans toutes les initiatives et programmes d’employabilité des jeunes depuis 20 ans.

Toutes ces actions deviennent une référence centrale, à travers la production de connaissance, l’innovation, les actions sur le terrain, mais aussi par son implication directe dans l’évaluation des politiques publiques, en direction de l’innovation, l’orientation, l’insertion et l’emploi des jeunes.

Mieux, encore, le MEDS a  permis d’organiser, depuis 21 ans,  les ateliers training en prélude des forums, la mise en place de la Fondation emploi jeunes qui accueille et inscrit les jeunes diplômés et ouvriers spécialisés primo demandeurs d’emploi.

Le Forum du 1er emploi offre l’opportunité aux jeunes d’accéder à leur premier emploi professionnel. C’est le principal objectif, mais la tâche s’avère de jour en jour plus difficile, vu la faiblesse du tissu économique et la forte demande.

Etat-Employeur : Les bienfaits d’une convention 

Pour rappel, la Convention nationale Etat-Employeur, un exemple réussi de partenariat public-privé, vise à faciliter et à promouvoir l’insertion des jeunes à travers un mécanisme de partage des charges entre l’Etat et les entreprises signataires. Les programmes de la convention Etat-employeurs donnent plus de chances aux jeunes de trouver de l’emploi. Selon une étude réalisée par le Centre de recherches et de formation pour le développement économique et social (Crefdes), les programmes de promotion de l’emploi ont un «impact positif» sur les chances des jeunes de trouver du travail. Les chercheurs constitués de professeurs et de doctorants de la Faculté des sciences économiques et de gestion (Faseg), ont interrogé 2 755 jeunes dont 1 838 demandeurs d’emplois et 917 non demandeurs. L’enquête montre que de nombreux bénéficiaires ont apprécié la convention Etat-employeur. «53% des bénéficiaires interrogés ont déclaré aux enquêteurs que les programmes de la convention ont contribué à améliorer leur chance de trouver un emploi. 87% ont aussi reconnu que les programmes leur ont permis d’avoir un meilleur jugement de leurs capacités tandis que 61% déclarent avoir eu plus de contacts avec les acteurs du marché du travail. Les jeunes ont une perception globalement positive des programmes qui leur sont proposés et que l’impact réel est relativement élevé sur l’accroissement des chances d’obtention d’un emploi régulier», lit-on dans le document.

 

 

 

Vérifier aussi

Dr Cheikh Tidiane Dieye est catégorique : « Nous allons auditer ces contrats »

Dr Cheikh Tidiane Dieye est catégorique : « Nous allons auditer ces contrats »   …