Présidentielle de 2024: Révélation de Serigne Saliou Guèye ‘’Idrissa Seck devait être le candidat de Bby’’
Présidentielle de 2024: Révélation de Serigne Saliou Guèye ‘’Idrissa Seck devait être le candidat de Bby’’

Sortie Polémique du patron de REWMI: Idrissa Seck invite ses responsables de ne pas répondre aux attaques

Le patron de Rewmi sort de son mutisme après sa sortie  qui alimente les débats. Idrissa Seck a sorti  un communiqué ce lundi,  pour inviter ses responsables de parti de ne pas réagir aux attaques des responsables de la coalition Benno Bokk Yaakar (BBY), quelques violentes et inappropriées qu’elles puissent être.

Idrissa Seck fait encore parler de lui. Le président du Conseil économique social et environnemental invite  ses responsables de parti de ne pas réagir aux attaques des responsables de la coalition Benno Bokk Yaakar (BBY), quelques violentes et inappropriées qu’elles puissent être. « Je les invite, en revanche, à ne réagir que s’ils entendent le Président de notre coalition ou à l’extrême limite, son Directeur de cabinet Abdoulaye Daouda Diallo, parler », dit-il. Et de poursuivre : « Je les invite à considérer toutes les autres attaques, puissent-elles émaner du Premier ministre Amadou Ba ou du Président du groupe parlementaire de Benno Bokk Yaakar Oumar Youm, comme des insignifiances ».

Publicités

Le patron du parti Rewmi leur demande, par conséquent, de poursuivre l’application stricte de la feuille de route qu’il a déclaré avoir été fixée par le Président de leur coalition à savoir : « Fortifier et consolider l’unité et la solidarité au sein de notre coalition». « Sachez, enfin, que tout ce que je dirai et ferai, ne sera guidé que par une seule et unique boussole : l’intérêt national vital du Sénégal, « the vital national interest of Sénégal », conclut-il.

Pour rappel, Idrissa Seck a tenu une conférence de presse vendredi pour soutenir que Macky Sall ne doit pas  faire une troisième candidature pour la Présidentielle de 2024. Il a par la suite,  déclaré sa candidature à l’élection du 25 février 2024, alors qu’il a longtemps entretenu le flou sur sa candidature. Il soutenait avoir conseillé à Macky Sall de garder le silence sur sa candidature et par la même occasion, a soutenu qu’il est impensable qu’une élection présidentielle se tienne au Sénégal sans sa participation.

L’ancien premier ministre a tenu une longue conférence de presse en présence de quelques-uns de ses militants. Devant des journalistes, il a évoqué plusieurs sujets ayant trait à sa candidature, à celles de Macky Sall et de Ousmane Sonko, à ses relations avec l’ancien chef de l’Etat Abdoulaye Wade entre autres points abordés.

 

Vérifier aussi

Education nationale : Un recensement des enseignants recommandé par le ministre 

Arès une forte demande, le personnel des enseignants du Sénégal sera finalement recensé et s’agira …