Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Soudan : Le chef de l’ONU appelle les parties à cesser les hostilités pendant le mois du ramadan

Au Conseil de sécurité, le Secrétaire général de l’ONU a appelé jeudi les parties soudanaises à honorer les valeurs portées par le ramadan, en cessant les hostilités. il a souligné qu’un an après le début du conflit entre les Forces armées soudanaises et les Forces d’appui rapide, 25 millions de personnes ont besoin d’aide, plus de 14.000 personnes ont été tuées et 6,3 millions de personnes, forcées de se déplacer.

« Les violents affrontements mettent en péril l’unité du Soudan et qu’il existe désormais un risque non négligeable que ce conflit déstabilise de façon catastrophique l’ensemble de la région, du Sahel à la corne de l’Afrique en passant par la mer Rouge », a prévenu António Guterres.

Publicités

Faire retentir la paix

M. Guterres a indiqué qu’« à cause de ce carnage » , l’ONU a dû suspendre les opérations humanitaires menées depuis Wad Madani. et s’est s’est dit « extrêmement préoccupé par les appels à armer la population et les campagnes de mobilisation des civils menées dans plusieurs États ».  « Au Darfour et au Kordofan méridional, des groupes armés entrent dans la mêlée », a-t-il signalé.

« Cette évolution risque de fragmenter encore plus profondément le pays, d’exacerber les tensions intercommunautaires et d’aggraver la violence ethnique », a dit craindre le Secrétaire général pour qui « il est temps de faire taire le grondement des armes pour laisser retentir la paix ».

Anticipant le début du ramadan dans quelques jours, le chef de l’ONU a appelé toutes les parties au Soudan « à faire honneur aux valeurs portées par ce mois sacré, en cessant les hostilités pour toute la durée du mois ».  « Cette cessation des hostilités doit permettre de faire définitivement taire les armes dans l’ensemble du pays et laisser le peuple soudanais s’engager résolument sur la voie d’une paix durable », a exhorté M. Guterres, réitérant que le moment est venu de déposer les armes.

Soutenir le plan de réponse humanitaire 2024

Dans les zones touchées par les combats, plus de 70% des établissements de santé sont hors d’usage.  Des millions d’enfants sont déscolarisés.  Les maladies prolifèrent.  Quelque 18 millions de personnes sont dans une situation d’insécurité alimentaire aiguë.  « On nous signale déjà que des enfants sont en train de mourir de malnutrition », a alerté M. Guterres.

« L’ONU et ses partenaires humanitaires font tout leur possible pour atténuer ces souffrances, » a-t-il indiqué.  Le Secrétaire général a exhorté la communauté internationale à soutenir financièrement le plan de réponse humanitaire 2024 pour le Soudan dont les fonds sont encore nettement insuffisants.  Il a dénoncé les obstacles majeurs à l’acheminement de l’aide humanitaire parce que d’innombrables vies sont en jeu.

Il a encouragé les autorités soudanaises à appliquer la Déclaration de Djedda et à faciliter l’accès humanitaire, y compris à travers les lignes de front.

Vérifier aussi

Nécrologie: Jean-Claude Gaudin, ancien maire de Marseille, est décédé à l’âge de 84 ans

L’ancien maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin, est mort à l’âge de 84 ans. Il avait …