Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Soudan : L’ONU évacue des centaines d’employés mais s’engage à rester
Soudan : L’ONU évacue des centaines d’employés mais s’engage à rester

Soudan : L’ONU évacue des centaines d’employés mais s’engage à rester

Alors que les combats entre l’armée régulière et des paramilitaires se poursuivent à Khartoum, au Soudan, depuis le 15 avril, des centaines d’employés de l’ONU ont été évacués lundi, a annoncé la Mission intégrée d’assistance à la transition des Nations Unies au Soudan (UNITAMS).

« Aujourd’hui, l’ONU a temporairement transféré son personnel recruté au niveau international de Khartoum à Port-Soudan pour une évacuation vers les pays voisins où il travaillera à distance, afin de réduire les risques pour la sécurité de son personnel tout en continuant à fournir une assistance au peuple soudanais », a annoncé l’UNITAMS dans un communiqué de presse.

Publicités

Environ 700 membres du personnel des Nations Unies, d’ONG internationales et d’ambassades ainsi que les personnes à leur charge ont atteint Port-Soudan par la route, a précisé la mission.  43 membres du personnel des Nations Unies recrutés sur le plan international et 29 employés d’ONG internationales ont déjà été évacués d’El Genein (Darfour occidental) et de Zalingei (Darfour central) vers le Tchad tandis que d’autres opérations sont en cours ou prévues.

Le chef de l’UNITAMS reste

« Un petit nombre de membres du personnel recrutés sur le plan international, dont le Représentant spécial du Secrétaire général Volker Perthes, resteront au Soudan et continueront d’œuvrer à la résolution de la crise actuelle et au retour aux tâches mandatées par l’ONU », a précisé l’UNITAMS. « L’ONU prend également les mesures nécessaires pour protéger les membres du personnel soudanais et leurs familles et explore toutes les voies possibles pour les soutenir ».

L’ONU au Soudan compte 877 employés internationaux et 3.272 employés nationaux, pour un total de 4.149.  « Notre présence sur le terrain a été ajustée à la lumière de la situation sécuritaire, mais permettez-moi de vous assurer qu’il n’y a aucun plan ou pensée pour que l’ONU quitte le Soudan », a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général. « Nous nous engageons à rester au Soudan et à soutenir le peuple soudanais de toutes les manières possibles. Nous ferons tout notre possible pour sauver des vies tout en protégeant la sécurité de notre personnel ».

Volker Perthes a précisé qu’il continuerait d’utiliser ses bons offices, en étroite coordination avec ses partenaires, pour désamorcer les tensions et mettre fin aux hostilités au Soudan.

Le chef de l’ONU réitère son appel à cesser les combats

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est félicité lundi « de la réinstallation temporaire en toute sécurité de centaines de membres du personnel de l’ONU et des personnes à leur charge de Khartoum et d’autres endroits au Soudan ».

Il a salué « la coopération de toutes les parties au Soudan pour permettre à l’opération de se dérouler sans incident ».  « Le Secrétaire général réitère son appel aux parties pour qu’elles cessent immédiatement les hostilités et permettent à tous les civils d’évacuer les zones touchées par les combats », a dit son porte-parole adjoint, Farhan Haq, dans une déclaration à la presse.

Le chef de l’ONU affirme « l’engagement continu des Nations Unies à se tenir aux côtés du peuple soudanais et à travailler pour lui, en plein appui à ses souhaits d’un avenir pacifique et sûr et d’un retour à la transition démocratique ». « L’ONU accomplira son travail avec son personnel, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du Soudan », a précisé M. Haq.  « Le Secrétaire général continuera d’user de ses bons offices, en étroite coordination avec nos partenaires, pour désamorcer les tensions et établir un cessez-le-feu durable », a-t-il ajouté.

Vérifier aussi

Communiqué de presse : Augmentation choquante de l’exploitation et des abus sexuels des enfants en ligne dans toute l’Afrique.

De nouveaux rapports accablants émanant de deux des principaux groupes de défense des droits de …