Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
: le signalement du Quai d'Orsay contre Juan Branco
: le signalement du Quai d'Orsay contre Juan Branco

Supposée radiation de SONKO des listes électorales: Juan Branco apporte des clarifications

Dans une déclaration publiée ce lundi, l’avocat d’Ousmane Sonko a apporté des éclairages sur la prétendue radiation de son client des listes électorales. Juan Branco indique que le maire de Ziguinchor n’a jusque-là reçu aucune notification de sa radiation et soutient, dans la foulée, que Ousmane Sonko ne peut faire l’objet d’une radiation d’office des listes électorales.

Juan Branco n’a pas mis du temps pour balayer d’un revers de main les rumeurs selon lesquelles, Ousmane Sonko n’est plus dans les listes électorales. En effet, l’avocat français qui est très actif dans les dossiers judiciaires du leader du Pastef a révélé que son client n’a pas eu connaissance de sa radiation des listes électorales « Contrairement à ce qui a été affirmé dans la presse, Ousmane Sonko ne s’est vu notifier une quelconque décision de radiation motivée, comme le requièrent les les articles L.40 et L.41 des lois électorales. Il n’a à ce jour pas de constance de l’existence d’une telle décision, qui doit, pour effective, selon la loi, être dûment notifiée, soit au dernier lieu de résidence, soit en personne », a-t-il fait savoir.

Publicités

Ainsi, pour le conseil d’Ousmane Sonko, même si cette décision existait, elle ne pourrait pas empêcher son client d’être éligible car, son absence de notification empêcherait les délais de recours d’expirer selon ses dires. C’est dans cette perspective qu’il considère que cette supposée décision de radiation annoncée par une certaine presse s’inscrirait de « l’illégalité » et de la « persécution ».

D’ailleurs, la robe noire invite le régime en place à notifier au leader du Pastef, l’acte de radiation si toutefois elle existe. Dans ce même ordre d’idées, Juan Branco soutient que son client ne peut en aucun être radié des listes électorales au regard de la loi « Nous rappelons enfin respectueusement à nos interlocuteurs que M. Sonko ne saurait, en droit faire l’objet d’une radiation d’office, aucune des procédures judiciaires ayant été initiées à son encontre n’ayant débouché sur une condamnation définitive, sa contumace ayant été annihilée à l’instant où il était arrêté », a-t-il précisé.

Poursuivant son argumentaire, le praticien du droit rappelle au régime de Macky Sall que le leader du Pastef est entre leurs mains et il serait préférable, selon lui, de lui notifier sa radiation en personne si elle est vraiment réelle. Juan Branco finit par mentionner que le décret fixant les modalités des radiations d’office n’a jamais été publiée et, par conséquent, la radiation d’office de Sonko serait « nulle » pour défaut de base de légale selon lui.

Vérifier aussi

L’ARCOP fouille la SONES et la SEN’EAU

Le président de la République Bassirou Diomaye Diakhar Faye a, lors du deuxième Conseil des …