Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
bataille rangée entre pro-Amadou Ba et Diouf Sarr
bataille rangée entre pro-Amadou Ba et Diouf Sarr

Tensions au Siege de l’APR: Le show d’unité vire à la bataille rangée entre pro-Amadou Ba et Diouf Sarr

Macky devrait accélérer le pas quant au choix du futur candidat de Bby. A preuve, hier, le siège a été le théâtre d’une bataille rangée entre des pro-Amadou Ba et des pro-Abdoulaye Diouf Sarr. Que de dégâts sur les lieux.

 Des images qui parlent d’elles-mêmes. Des chaises éparpillées, des militants déchaînés sous le regard de Mbaye Ndiaye. Ce dernier bouche-bée a tenté de calmer les jeunes. Mais en vain. Des militants scandant les noms d’Amadou Ba et de Diouf Sarr, se sont affrontés. Avec sa non-candidature, Macky Sall devrait désigner son successeur afin de diriger la liste de la coalition Benno bokk yaakar.

Publicités

Des jours à attendre et à découvrir le nom du futur candidat de Macky, ce dernier a décidé de le dévoiler de retour de son voyage en terre africaine. Dès lors, l’on sait que Amadou Ba voudrait être choisi de même que Diouf Sarr qui n’a pas caché ses ambitions. Hier, les échanges ont été houleux et des propos aigres-doux tenus de part et d’autre. Selon des informations, cette rencontre avait été organisée dans le but de sceller l’unité et de dire aux militants de rester unis quel que soit le choix de Macky Sall. Ce qui devait être un show d’unité se transforme en une bataille rangée entre pro Amadou Ba et pro Diouf Sarr, le tout devant ses deux personnalités, Dr Malick Diop, Ndeye Saly Diop, Aliou Sall, Abdou Karim Fofana, entre autres. Dès lors, d’aucuns ont déclaré que « Dakar a deux candidats. » Diouf Sarr prenant la parole a tenté de livrer un message. « C’est Mbaye Ndiaye qui a convié cette rencontrer en vue de trouver un juste milieu et de nous demander de nous ranger derrière le candidat qui sera choisi par Macky Sall. Ce dernier a lancé un message important au monde. Il y a deux candidats à la candidature. Il faut que les militants restent patients car nous n’avons qu’un seul leader qu’est Macky et Amadou Ba est notre frère », a-t-il dit avant de passer le micro à Amadou Ba.

Finalement, ce dernier n’aura pas eu le temps de placer un mot car des jeunes se sont déchaînés avant de créer une bagarre. Un siège transformé en arène, des coups portés de part et d’autre entre militants. Malgré les appels au calme de Mbaye Ndiaye, les jeunes n’en avaient cure. Ils s’en suivirent des quolibets. « Il y a eu des bombes à gaz, des pierres. Tout est passé de travers », a martelé un militant. Amadou Ba, le Premier ministre, sera exfiltré par ses gardes du corps. Une situation compliquée qui a poussé des jeunes à se chamailler. « Ce qui se passe n’est pas nouveau. C’est juste éphémère », dixit un jeune militant. « Nous sommes pour Amadou Ba certes mais nous respectons le choix de Macky Sall », renchérissent des femmes.

Pour Djibril Beye, un partisan de Diouf Sarr, « on a trouvé des jeunes mobilisés et qui ont usé de bombes à gaz. Notre objectif est de conserver le pouvoir et nous avons dit que nous serons derrière le choix de Macky », a-t-il éclairé. Le siège quant à lui avait une face hideuse. Car les militants des deux camps avaient tout mis sens dessus-dessous.

MOMAR CISSE

Vérifier aussi

Présence des bases françaises au Sénégal : Ousmane Sonko catégorique « La volonté du Sénégal de disposer de lui-même est …..»

Autre point évoqué : la présence des bases militaires françaises au Sénégal ». Alors que le leader …