Tensions en Casamance: des Gambiens fuient la zone frontalière

Depuis quelques jours, des Gambiens apeurés par les tirs d’artillerie à la frontière avec le Sénégal quittent leurs villes et villages, les combats dans la Casamance entre l’armée et les séparatistes, sont à l’origine de ses départs massifs.

Dimanche, Dakar a annoncé une opération militaire dans cette région du sud objectif démanteler les bases du Mouvement des forces démocratiques de Casamance. Si vous pouvez revenir, vous ne nous trouverez pas ici, car nous allons trouver un autre endroit sûr, parce que ce n’est plus sûr. Ici et Karrol, c’est le même endroit, seulement un village entre les deux. Donc tu connais ce bruit, ce bruit que tu peux trouver à Karrol, peut-être qu’il peut te trouver ici. Donc si tu sais ça, ça va être difficile, comme ces jours-ci, on va encore s’enfuir explique une habitante.

Publicités

Les Gambiens ont trouvé refuge à Bujinha, à cinq kilomètres de la frontière où des dizaines de d’autres personnes se sont réfugiées. Des équipes de la croix rouge gambienne font le tour pour s’assurer de leurs conditions.

Nous faisons une évaluation pour rencontrer les gens, les personnes déplacées, les réfugiés, qui sont dans la ligne d’urgence, dans les lignes principales, pour les enregistrer. Nous les enregistrons également dans la base de données du gouvernement afin que celui-ci puisse connaître le nombre de personnes. Mais maintenant que le conflit se situe entre les lignes frontalières, nous attendons plus de personnes, car c’est la première fois que nous recevons des villages du Sénégal en Gambie souligne Sheriffo Mboge, responsable régional de la Croix-Rouge gambienne.

Le nombre de personnes déplacées en Gambie reste incertain. Le gouvernement gambien a promis d’aider les personnes déplacées et des patrouilles renforcées près de la frontière.

Vérifier aussi

Agression de Maimouna Ndour Faye : L’Union Nationale des photojournalistes du Sénégal (UNPJS) condamne

L’Union Nationale des photojournalistes du Sénégal (UNPJS) condamne avec la dernière énergie la tentative d’assassinat …