Tensions politiques en cours: La LD Debout
Tensions politiques en cours: La LD Debout

Tensions politiques en cours: La LD Debout accule le régime de Macky Sall et préconise des concertations

La Ligue Démocratique Debout (LD debout) s’est fendu d’un communiqué pour se prononcer sur la situation politique actuelle du pays. La LD Debout indexe le régime de Macky Sall qu’elle considère comme le « seul et unique responsable » des tensions politiques qui sévissent actuellement dans le pays. La Ligue Démocratique préconise dans la foulée des concertations entre tous les acteurs politiques pour une aider Macky Sall à sortir par la grande porte selon elle. 

Les tensions politiques en cours au Sénégal sont de la responsabilité du régime de Macky Sall. C’est du moins l’avis des membres de la LD Debout qui accusent le chef de l’État d’avoir instrumentalisé la justice dans le seul but d’écarter des opposants. Pour eux, cette situation que vit actuellement le Sénégal est lié à un certain nombre de causes dont la « manipulation des institutions » et « l’accaparement des ressources nationales ». La LD Debout estime ainsi qu’il urge d’avoir une issue heureuse face à « l’insurrection » en cours au Sénégal avec son lourd bilan en pertes de vies humaines et matérielles.

Publicités

À cet effet, la ligue démocratique debout appelle à des concertations pour un apaisement de la situation « C’est pourquoi, la LD Debout invite les forces vives de la nation réunies autour du F24 à se concerter au plus haut niveau pour encadrer une sortie du pouvoir du président Macky Sall pour qu’il préserve la stabilité et rétablisse la normalité démocratique. Ces concertations, à travers des consultations formelles et informelles, devront s’étendre aux pans sains de toutes les institutions du pays, les autorités religieuses et coutumières », lit-on dans le communiqué.

La LD Debout considère que ces concertations permettraient d’aboutir à l’organisation en février 2024 d’une élection libre, transparente et inclusive qui respecterait toutes les dispositions de la Constitution, en particulier la limitation des mandats présidentiels à deux. Cependant, la LD Debout qui dit connaître le régime en place dans sa volonté de persister dans une voie « sans issue » appelle les populations à rester mobilisées et vigilantes. Pour ce qui est de la répression violente des manifestations, la Ligue Démocratique Debout met en garde toutes personnes fussent-elles des forces de l’ordre, des fonctionnaires de l’Etat ou même des miliciens sur leurs responsabilités qui, selon elle, pourraient être engagées pour des actes qui sont contraire aux lois du pays et des conventions internationales.

Revenant sur la condamnation d’Ousmane Sonko à deux ans ferme pour « Corruption de la jeunesse » dans l’affaire Sweet Beauty, la LD Debout dénonce un « simulacre de procès » qui, d’après elle, avait pour objectif de jeter le discrédit sur le leader du Pastef. La Ligue Démocratique Debout termine par inviter les organisations de la société civile et le F24 à ouvrir un « registre des violations des droits de l’homme » pour, dit-elle, faire cesser l’impunité dans le pays. 

EL HADJI MODY DIOP (stagiaire)

Vérifier aussi

Musique : Wally Seck annule son concert du 27 avril 2024

Wally Seck qui avait initialement prévu de célébrer son anniversaire le 27 avril 2024 à …