Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
TER-Pikine: Commerçants et populations dans le désarroi
TER-Pikine: Commerçants et populations dans le désarroi

TER-Pikine: Commerçants et populations dans le désarroi

Dans la banlieue,  dans le  département de Pikine, le feu y couve.  A Keur massar, ce sont les populations de Darou Misset qui crient au secours du  fait que leur zone est laissée à elle-même. A Thiaroye,  les commerçants se disent « scandalisés »  face au non respect  des promesses de l’Etat dans le cadre du Train express régional (TER).

Du manque infrastructures de base en passant par l’inertie des autorités les populations de Darou Misset semblent se perdre. Ces dernières ont listé leurs maux auxquels elles font face. Avec une absence totale de moyens, elles interpellent les autorités.

Publicités

Regroupés au niveau de leur quartier les populations  ont indexé les autorités du fait de leur laxisme. Selon ces populations les choses sont devenues terribles  du fait d’un manque d’éclairage. « Personne n’ose sortir la nuit à cause des rues sombres. C’est le comble ici et cela fait des années que nous alertons. Mais en vain. Des cas d’agression ne cessent de se multiplier. Et c’est malheureux », déclarent-elles.  Non loin de la foret de mbao, les populations de Darou Misset invitent les autorités à réagir au plus vite. Pour les femmes, les choses n’ont pas encore fini de connaître leur épilogue. «  Ces gens qui agressent les paisibles citoyens n’habitent pas la zone. Des jeunes à la recherche de la facilité. Que les autorités nous aident », réclament elles.

Autre grief, les inondations. Selon ces populations de Darou Misset, la hantise est la. « Nous avons vu que projets d’assainissement de Keur massar sont effectifs, alors qu’ici il est impossible de en trouver. C’est dommage car avec ces pluies qui s’annoncent nous risquons de vivre les mêmes difficultés que l’an dernier. Des gens ont même commencé à quitter la zone à la recherche se logements ailleurs en attendant. Nous n’avons ni canalisation ni pavage  », se désolent les populations.

Autre point soulevé par celle de Darou Misset ce sont les financements. A les en croire c’est comme si les autorités les considéraient comme des oubliés du régime. Avec la départementalisation de Keur massar les populations de Darou espèrent que leurs doléances seront prises en compte en vue de développer leur zone.

A Thiaroye, les commerçants disent non au « TER »

Si les populations de Darou Misset sont dans le désarroi les commerçants de Thiaroye eux sont en boule. Pour Ibrahima Ngom, une  centaine de personnes peine à face pur leur argent depuis 2016, et pourtant déguerpis par  l’Apix, dans le cadre du Train express régional. « Personne n’a reçu de chèque je dis bien personne. Malgré les moult relances de notre part les choses sont au point mort. Ce que ce que nous dénonçons par la dernière énergie », peste Ibrahima. Selon notre interlocuteur l’état n’a pas respecté sa parole pour la simple raison qu’il leur avait promis ma construction d’un nouveau marché. « Le préfet de Pikine aussi nous avait dit qu’il allait tout faire afin que nous puissions récupérer nos bagages avec des camions. Qu’il allait trouver un autre site  pour nous recaser.

Mais depuis des années, mystère et boules de gomme. Le marché a2ete détruit en notre absence et nous sommes considérés comme des réfugiés », crie Ibrahima. Peignant un tableau sombre de leur zone, il dénonce le fait que des toilettes ne soient pas érigées, même pas de portes. Les commerçants disent refuser cette situation et tirent la sonnette d’alarme. « Nous accepterons pas que le Ter roule. Si tel est ne cas nous seront tous des cadavres », menacent les commerçants.

Pour rappel les impactés du train express régional (TER) envisagent de battre le macadam le 19 juin prochain. Ils dénoncent le non-respect des engagements pris par l’Etat du Sénégal. Les impactés attendent toujours la disponibilité des terrains promis et l’indemnisation de certains d’entre eux.

Vérifier aussi

Les nominations en Conseil des ministres

En Conseil des ministres, le président Bassirou Diomaye Faye a procédé à plusieurs nominations. Monsieur …