Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 05/06/2024

Top Infos Rewmi du 05/06/2024: Le faux fils de Serigne Habib Sy Dabakh démasqué….Découverte d’un corps partiellement calciné en pleine brousse à Tivaouane….Retour de parquet pour Alassane bou Sonko….La marine nationale réceptionne un lance-missiles OPV 58S…..

 

Publicités

Retour de parquet pour Alassane bou Sonko

Déféré pour outrage à magistrat, ce mardi matin par la Dic, Alassane Fall alias « Alassane bou Sonko » a bénéficié d’un retour de parquet a-t-on appris de Me Cheikh Khouraichy Ba. Pour rappel, membre du Pastef, il est accusé d’avoir tenu des propos outrageants à l’endroit du procureur de la République et du magistrat qui jugeait Bah Diakhaté. Dans une vidéo publiée sur sa page Tik-Tok, Alassane Fall avait menacé d’insulter publiquement le chef du parquet et le juge, en cas de libération des détenus Bah Diakhaté et imam Cheikh Tidiane Ndao. Il portait de graves accusations contre ces deux magistrats. À cet effet, le procureur de la République s’est autosaisi de l’affaire en ordonnant au commissaire principal Adramé Sarr, chef de la Dic, de procéder à son arrestation. Alassane Fall a passé dix mois en prison avant d’être libéré grâce à la loi d’amnistie.

Le faux fils de Serigne Habib Sy Dabakh démasqué

Il répond au nom de Maodo Nguer et s’est fait passer pour le fils de Serigne Habib Sy Dabakh pendant des années. L’alerte a été sonnée depuis quelque temps par la famille du guide religieux, sur la fausse identité du jeune homme qui a réussi à « gruger et à escroquer certaines personnalités ». Par raccroc, le truand a été appréhendé hier par des disciples de la famille religieuse. Il a présenté ses plates excuses à tout le monde.

Magal Touba 2024

En prélude du grand Magal de Touba, qui se tiendra en plein hivernage, le préfet de Mbacké Khadim Hann, sous la présence des membres du comité d’organisation, des chefs de service concernés va présider mercredi 5 juin 2024, en collaboration avec le Comité départemental de Développement (CDD) la deuxième réunion préparatoire au Grand Magal de Touba, qui est la célébration du départ en exil de Khadim Rassoul. Pour la réussite, de l’événement, le Coordonnateur général, Serigne Ousmane Mbacké, dans une note officielle a convoqué les membres du comité d’organisation du Grand Magal de Touba (COGMTB) à la réunion (CDD) du mercredi 5 juin 2024 à la salle de délibération de l’hôtel de Ville de Touba Mosquée à partir de 11 heures précises. « Cette rencontre, qui ouvre les préparatifs de l’édition 2024 du Grand Magal de Touba, revêt une importance qui requiert la présence de tous », lit-on sur la note qui indique que la problématique de l’eau et l’assainissement sera probablement au cœur des débats.

Scandale au CMS 

Depuis quelques jours, le Crédit mutuel du Sénégal avec les arrestations enregistrées de cadres de la boîte financière, semble être sous la menace du vent du « Jub, Jubeul Jubënti ». En réalité, il faut bien un redressement ou encore « Jubeunti » dans l’institution donc les syndicats ont pendant longtemps alerté sur les errements de hauts responsables en complicité avec certains au Fongip. Au niveau du Fongip, il aurait été commandité un audit sur des transactions financières suite à des lettres de garantie revenant à des bénéficiaires.  C’était avant la Tabaski. L’enveloppe était à 2 milliards 900 millions de francs CFA. Deux mois après la Tabaski l’enveloppe est passée à près de 7 milliards passant du simple au triple. Une étude comparative a été menée,  mais le CMS n’a pas accepté, versant dans le dilatoire. Le Fongip avait demandé à voir les listes et c’est à ce niveau qu’ils se sont rendu compte qu’il y avait de fausses listes avec des cachets imités du Fongip. Le directeur général du Cms, qui n’a jamais voulu faire de confrontation avec le Fongip, n’a pu répondre aux multiples interpellations du Fongip. 

Scandale au CMS (suite)

Selon notre source, le directeur de la réglementation, gendarme de la microfinance au Sénégal, Amar Seck, Directeur de la réglementation et de la supervision des systèmes financiers décentralisés (DRSSFD), était au courant de ses agissements, mais n’a pas levé le plus petit doigt. Cette révélation est faite par la délégation mixte des organisations syndicales regroupant les deux syndicats du Crédit Mutuel du Sénégal. Sonnant l’alerte à plusieurs reprises, sans suite, ces syndicalistes interpellent leur nouveau ministre pour arbitrage. Dans la missive adressée à leur ministre de tutelle, les syndicalistes sont revenus sur les multiples dénonciations. Ils rappellent que ces initiatives avaient même motivé la venue d’une mission de vérification de la commission bancaire de l’UEMOA au mois de juillet 2021. Dans leur note, les syndicalistes ont également mis en cause la gestion du Directeur général du CMS, Amadou Jean-Jacques Diop. Ce dernier accusé par les syndicalistes de mettre la boîte dans des difficultés financières, tout en bénéficiant « de souteneurs à un niveau insoupçonné qui sont à l’origine de la non application des recommandations effectuées par les vérificateurs. »

Découverte d’un corps partiellement calciné en pleine brousse à Tivaouane 

Une découverte macabre a eu lieu ce mardi entre Tivaouane et Ndiassane, près de la voie ferrée. Un corps non encore identifié a été trouvé sur les lieux par un groupe de femmes. Selon nos sources, la victime a été trouvée partiellement calcinée. La police scientifique était sur les lieux du drame pour les constatations d’usage. Une enquête a été ouverte. 

La marine nationale réceptionne un lance-missiles OPV 58S

Dans un communiqué reçu, la Direction de l’information et des relations publiques des  armées (Dirpa) annonce l’accueil par la marine nationale, ce mercredi 5 juin, de la troisième unité de la série de patrouilleurs lance-missiles OPV 58S commandés par l’État du Sénégal. «Sorti des chantiers navals de PIRIOU (Brest, France), le ‘’Cayor’’ vient rejoindre, au sein de la flotte, ses sisterships Walo et Niani mis en service respectivement en juin et décembre 2023», lit-on dans le communiqué. La cérémonie d’accueil est prévue à 8 heures à la Base navale Amiral Faye Gassama, sous la présidence du Contre-amiral Abdou Sène, Chef d’état-major de la Marine nationale. 

Vérifier aussi

telechargement 2 4

Affaire des véhicules de la Présidence : Les dessous de la traque

Dr Nafissatou Diouf, qui était à la tête de la Tds Sa, est convoquée à …