Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 05 12 2023

Top Infos Rewmi du 05 12 2023: Birahim Seck vs Madiambal….Braquage à Payar…..Migration irrégulière…..Près de 63 morts dans des glissements de terrain en Tanzanie…..

 

Publicités

Migration irrégulière

L’intensification de la lutte contre la migration irrégulière a porté ses fruits. Selon notre source, c’est l’accalmie totale dans les eaux sénégalaises. Plus aucune pirogue à destination de l’Europe n’a été interceptée depuis le 16 novembre dernier, rapportent nos confrères qui ont fait le point de la situation entre le mois de juin, début des opérations, et le mois de novembre, avec l’interception de 80 pirogues et l’arrestation de 9 000 migrants.

Birahim Seck vs Madiambal

Devant ses collègues, l’honorable député Matar Diop de la coalition BBY avait révélé des « ignominies » du maire de Ziguinchor qui aurait reçu des fonds de bailleurs intéressés par une remise en cause d’accords et de contrats sur l’exploitation du pétrole et du gaz découverts au  Sénégal. Gravissime alors ! Saisissant cette… « bombe » au rebond, Madiambal Diagne avait interpellé le coordonnateur du Forum civil en se demandant si le poisson était si gros qu’on chercherait à le noyer. Pour lui, au-delà de l’assurance dont le député Matar Diop a fait montre, le silence de Birahime Seck et Cie laisse perplexe. Mais, comme Birahime Seck n’a pas sa langue dans poche, sa réplique n’a pas tardé. Pour le coordonnateur du Forum civil, Madiambal Diagne himself est mieux placé pour édifier sur les accusations du député. « Madiambal Diagne, vous êtes un homme des médias, en plus d’être l’ami du président de la République Macky Sall. Vous devez être en mesure de nous édifier de l’exactitude ou non des faits rapportés par le député Matar Diop », a posté Birahime Seck.   

Sytjust 

Le mouvement d’humeur se poursuit dans les rangs du syndicat des travailleurs de la justice (Sytjust). Les membres de cette organisation syndicale ont en effet, décrété un nouveau mot d’ordre de grève de 48 heures. Ce mot d’ordre couvre la période allant du mardi 05 au mercredi 06 décembre 2023. Dans un communiqué rendu public à cet effet, le Sytjust dit dénoncer, à travers cette nouvelle grève, «la mise à mort du greffe, un service névralgique de la justice, orchestrée par Gallo Ba, ministre de la Fonction publique qui a adopté volontairement une posture de blocage des efforts consentis par le ministre de la justice pour corriger le sabotage contre la réforme du statut particulier du cadre des fonctionnaires de la justice».

Braquage à Payar

Fin de parcours pour le chef du gang qui semait la terreur entre Touba et Tambacounda. Impliqué dans un braquage perpétré le 25 octobre dernier à Payar et un cambriolage à Touba, Diagne Touré avait volé le véhicule d’un chef religieux. S. A. K. Mbacké avait garé son véhicule au niveau d’une station-service située au quartier Keur Baye Lahat (Ndamatou). Le malfaiteur a trompé la vigilance du vigile préposé à la sécurité avant de disparaitre avec la voiture. Après son forfait, Diagne Touré s’est réfugié dans le Birkelane où il a effectué des modifications sur le véhicule volé en changeant la calandre, le porte-bagages et les phares  antibrouillards, selon des sources. L’homme recherché par la brigade de recherches (BR) de Tambacounda pour braquage et par la brigade de proximité de Ndindy pour cambriolage s’activait dans le transport de pastèques dans cette localité de la région de Kaffrine.

Braquage à Payar (Bis)

Mais c’était sans compter avec la ténacité du chauffeur titulaire du véhicule, A. Gaye,  qui continuait toujours de faire des recherches qui l’ont conduit jusqu’à Birkélane où il a retrouvé sa voiture volée dans un atelier mécanique. Ayant reconnu formellement le véhicule, A. Gaye s’en est ouvert au commandant de brigade Abdoulaye Samba Bâ. Le gendarme en chef de Birkelane s’est transporté sur les lieux indiqués. L’enquête a permis d’interpeller S. Diouf qui avait échangé son moteur contre celui volé, plus une somme de 150 000 F CFA.  La poursuite des investigations s’est soldée par l’arrestation du voleur Diagne Touré. « Diagne Touré  s’était retranché dans la brousse, vers le village de Bossolel. Avec  la complicité de S. Diouf,   un  rendez-vous  lui est donné pour une rencontre dans la brousse, afin de lui donner le reliquat de la vente du moteur. C’ est ainsi qu’il a été alpagué et conduit avec tout son arsenal mystique par les éléments de  la brigade qui étaient postés aux alentours », renseignent des sources proches du parquet. Il ressort des investigations que le caïd Diagne Touré faisait l’objet d’un avis de recherches et d’arrestation par la BR de Tambacounda pour participation à un braquage à Payar  le 25 octobre 2023 et une délégation judiciaire à la brigade de Ndindy pour cambriolage d’une boutique  à Touba. Au terme de l’enquête, Diagne Touré a été déféré au parquet pour vol de véhicule et S. Diouf pour recel de moteur. Le premier nommé fera probablement  l’objet d’une extraction de prison pour les faits de cambriolage à Tambacounda et de braquage à Touba.

Près de 63 morts dans des glissements de terrain en Tanzanie

Au moins 63 personnes ont été tuées dans des glissements de terrain causés par des pluies diluviennes dans le nord de la Tanzanie, selon un nouveau bilan communiqué lundi par les autorités, qui craignent d’autres victimes. Ces pluies balaient depuis samedi la ville de Katesh, dans le nord de la Tanzanie, à environ 300 kilomètres au nord de la capitale Dodoma, nourrissant d’épaisses coulées de boue qui ont emporté des dizaines de véhicules et habitations. « Nous avons perdu 63 (personnes) dont 23 hommes et 40 femmes», a déclaré le Premier ministre Kassim Majaliwa en visite à Katesh. «Nous pensons qu’il y a davantage de corps à récupérer», a-t-il dit, en ajoutant que 116 autres personnes avaient été blessées. Les recherches et opérations de secours étaient toujours en cours lundi avec l’aide de l’armée, pour retrouver les personnes qui pourraient avoir été ensevelies par la boue. Des images diffusées par les chaînes de télévision locales montraient des rues jonchées de divers débris de maisons, alors que la circulation et la distribution d’électricité étaient perturbées.

Près de 63 morts dans des glissements de terrain en Tanzanie (Bis)

Paschal Paulo, un habitant de la zone, a indiqué à l’AFP que les flots avaient tout emporté sur le marché où il travaillait. Un autre, également employé sur place, James Gabriel, a déclaré être à la recherche de ses proches, et «angoissé». Une centaine de maisons ont été avalées par les flots de boue, a indiqué une responsable régionale, Queen Sendiga. L’Afrique de l’Est est touchée depuis des semaines par des pluies torrentielles et des inondations liées au phénomène climatique El Niño, qui ont déplacé plus d’un million de personnes en Somalie et fait plus de 300 morts dans la région. El Niño, généralement associé à une augmentation des températures, à des sécheresses dans certaines parties du monde et des fortes pluies dans d’autres, devrait se prolonger jusqu’en avril. Ce phénomène météorologique a déjà fait des ravages dans l’est de l’Afrique. D’octobre 1997 à janvier 1998, de gigantesques inondations nourries par les pluies torrentielles qu’il avait causées avaient fait plus de 6 000 morts dans cinq pays de la région.

Vérifier aussi

Madiambal Diagne

Affaire Maimouna Ndour Faye : Madiambal Diagne accuse Sonko

Madiambal Diagne tire directement sur « Ousmane Sonko et ses partisans » après l’agression de la journaliste …