Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 14/03/2024

Top Infos Rewmi du 14/03/2024: 5 détenus politiques recouvrent la liberté à Ziguinchor….La Cour suprême se prononce vendredi sur le recours du PDS…..Du nouveau dans l’affaire du nouveau-né trouvé dans un dépotoir d’ordures….Un accident fait 8 morts à Kédougou….110 kg de drogue découverts dans un champ à Keur Massar.

 

Publicités

Un accident fait 8 morts à Kédougou

Une collision entre un camion et une voiture de sept places a fait 8 morts sur le coup dont un nourrisson. D’après les informations recueillies sur place, l’accident a lieu à Massa Massa  entre  les communes de Bembou et Khossanto, dans la région de Kédougou.  L’accident s’est produit hier matin vers les coups de 10 heures. Cet axe est bien fréquenté par les gros porteurs et  les véhicules de transport publics. Cet accident d’une rare violence est survenu sur une route en très mauvais état.

La Cour suprême se prononce vendredi sur le recours du PDS

La Cour suprême va statuer ce vendredi 15 mars, sur le recours du PDS et d’autres candidats dits « spoliés ». Ces derniers ont introduit une requête aux fins de référé suspension à la suite d’une requête en annulation des décrets du 6 mars 2024 (2024-690) fixant la date de l’élection présidentielle au 24 mars 2024, du 6 mars 2024 (2024-691) convoquant le corps électoral et du 7 mars 2024 (2024-704) fixant la période de la campagne électorale. En effet, si les requérants obtiennent gain de cause, le processus électoral risque d’être stoppé net.  Il faut noter que la Cour suprême va statuer en audience publique spéciale des référés.

5 détenus politiques recouvrent la liberté à Ziguinchor

Cinq autres détenus dits politiques ont encore été libérés de la Maison d’arrêt et de correction (MAC) de Ziguinchor. Ces cinq détenus ont été interpellés au Cap Skirring dans le département d’Oussouye, puis déférés à Ziguinchor, renseigne le coordonnateur national du mouvement Vision citoyenne. La libération de ces cinq détenus intervient après celle de 11 autres qui ont recouvré en premier la liberté à Ziguinchor en fin février dernier. Cette vague de libération des détenus interpellés pour des propos, posts ou affaires liés à la politique intervient dans le contexte de pacification de climat politique, avec les multiples affaires Sonko. Neuf de ces prisonniers politiques dont 5 mineurs ont été les premiers à bénéficier de cette liberté à Ziguinchor, avant celle de deux (02) autres supplémentaires quelques jours après.

Aujourd’hui encore ils sont cinq (05) à recouvrer la liberté après une longue détention, au moment où l’on annonce la libération, dans les prochaines heures, de Ousmane Sonko et Bassirou Diomaye Faye. En tout, plus de la moitié des détenus dits politiques, a été libérée de la MAC de Ziguinchor à ce jour.

Du nouveau dans l’affaire du nouveau-né trouvé dans un dépotoir d’ordures

« Le directeur du centre hospitalier national Dalal Jamm informe le public que la police de Golf-Sud a amené un nouveau-né de sexe féminin au service de gynécologie, le mardi 12 mars 2024, vers 9 h 1 mn », informe la direction de l’hôpital dans un communiqué. Selon la commissaire Adja Astou Marone, le bébé a été trouvé au dépotoir d’ordures de la cité Alioune Sow de Guédiawaye. Elle révèle que le bébé est bien pris en charge par les sages-femmes qui ont elles-mêmes enlevé le cordon ombilical et l’allaitent actuellement au biberon. La direction de l’hôpital Dalal Jamm porte à la connaissance des populations de bien vouloir coopérer avec la police pour que l’on puisse retrouver ses parents.

Affaire de la chinoise agressée à Keur Massar

La brigade territoriale (BT) et la brigade de recherches (BR) de Keur Massar ont démantelé un redoutable gang s’activant dans le vol avec violence. Cinq agresseurs ont été déférés au parquet. S’agissant des faits, une ressortissante chinoise à bord de son véhicule  a été victime d’une agression spectaculaire à Keur Massar. La dame, en service dans une usine sise à Mbeubeuss, a été dépouillée de la somme de 1 300 000 F CFA et de son téléphone portable. Mais la scène  a été immortalisée par des vidéos de surveillance. Suite à la plainte déposée par la Chinoise, les gendarmes de la brigade territoriale de Keur Massar ont sollicité le concours de leurs collègues de la brigade de recherches du 46e département du Sénégal.

Affaire de la chinoise agressée à Keur Massar (Bis)
L’exploitation des vidéos a permis aux hommes du major Abdou Aziz Kandji d’identifier les auteurs et de mettre la main sur quatre malfaiteurs, avant de les mettre à la disposition du major Kane, le commandant de la brigade territoriale. Quant au cinquième membre du gang; il a été convoqué puis placé en garde à vue. Il ressort du dossier que les cinq bandits s’étaient déjà partagé les 1 300 000 F CFA du vol et acheté une charrette, selon des sources. Au terme de l’enquête diligentée par ces deux unités de la compagnie de gendarmerie de Keur Massar, les cinq malfaiteurs ont été déférés lundi au parquet.

110 kg de drogue découverts dans un champ à Keur Massar

La brigade de recherches (BR) de la compagnie de Keur Massar a encore frappé fort dans le milieu interlope, avec la saisie de 110 kg de chanvre indien dans un champ. Les hommes du major Abdou Aziz Kandji ont arrêté quatre dealers, dont un ressortissant guinéen. Face à la recrudescence des cas d’agression, le haut commandant de la gendarmerie nationale a ordonné la multiplication et l’intensification de la lutte contre la délinquance et la criminalité. C’est dans ce cadre que les éléments de brigade de recherches de Keur Massar ont été informés d’une importante quantité de drogue dissimulée dans un champ. Séance tenante, les gendarmes en tenue civile ont débarqué sur les lieux indiqués où ils ont procédé à la saisie de 90 kg de drogue.

110 kg de drogue découverts dans un champ à Keur Massar (suite)

Ayant senti le coup, les dealers formellement identifiés
avaient déjà pris la fuite. La deuxième descente effectuée dans le champ s’est soldée par la saisie d’un pistolet. La poursuite des investigations a permis aux hommes du Major Abdou Aziz Kandji de mettre fin à la cavale de trois dealers. Suite à un renseignement, les gendarmes ont saisi 20 kg de drogue dans le champ, suite à une troisième perquisition. Cette quantité de drogue a été confiée à un cultivateur. Mais il a déposé la marchandise illicite dans le champ du trio suite à leur arrestation.

Au total, les éléments de cette unité d’élite de la compagnie de gendarmerie de Keur Massar ont saisi 110 kg de chanvre indien, un pistolet et arrêté quatre dealers, dont un ressortissant guinéen.

Mboup «moy» Bass 

Par ces temps qui courent il faut être ‘’Bass’’ pour être utile ou…pour d’autres, ne pas se faire oublier. Voilà sans doute ce qu’a compris l’un des deux «Wadiste éternels», Pape Samba Mboup, clone de Samuel Sarr. A la surprise générale en effet, l’ancien chef de cab de ‘’Wade mën lepp’’ a déposé le reste de ses baluchons chez le candidat, Bassirou-aimant, pardon, Diomaye Faye. Sans blague alors ! Mboup dit avoir agi ainsi «après mûres réflexions». Et, il ressort de ses pérégrinations que le boy de Sonko est l’incarnation d’un « véritable changement» pour notre pays. Comme quoi, Mboup a pu trouver une belle planque en cette période où de l’autre bord, le candidat de Niangal marche sur des œufs pour éviter les peaux de bananes que lui jettent ses «frères-ennemis». Charmante non, la politique sous nos tropiques ? 

Vérifier aussi

DIOMAYE

Tabaski 2024: Le Chef de l’État Président Bassirou Diomaye Faye gracie plus de 300 détenus

A l’occasion de la fête de Tabaski, le chef de l’État Bassirou Diomaye FAYE a …