Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 15/05/2024

Top Infos Rewmi du 15/05/2024: Un policier de l’AIBD a réclamé 150 dollars à une voyageuse…Les précisions de la Senelec sur la supposée hausse des factures…Sidate Thioune suspendu d’antenne pour avoir critiqué El hadj Assane Guèye…Découverte macabre à Bignona…

 

Publicités

Rectificatif 

Dans un article publié ce mardi 14 mai à la page 5 de votre journal préféré, évoquant la « Polémique » autour de l’affectation du professeur Ismaïla Madior Fall à l’Ifan, nous avons parlé du Sames (Syndicat autonome des médecins du Sénégal) en lieu et place du syndicat autonome des enseignants du supérieur (Saes). Vous aurez sans doute compris qu’il s’agit là d’une regrettable méprise. Aux membres du Saes, à nos chers lecteurs et partenaires, nous présentons nos sincères excuses !

Un policier de l’AIBD a réclamé 150 dollars à une voyageuse 

Un policier a réclamé 150 dollars à une dame, à l’aéroport international Blaise Diagne, pour absence de carnet de vaccination, selon le parlementaire Guy Marius Sagna. Il a donné l’information dans une question écrite au gouvernement du Sénégal. « Monsieur le Ministre, un policier a demandé à une femme qui devait embarquer dans le vol KQ 521 pour le Kenya, à 16 h 10, le mercredi 8 mai 2024, de payer 150 dollars », relate le député dans la lettre dont nous avons reçu copie. Selon M. Sagna, le policier en question a demandé à la dame de présenter son carnet de vaccination. La femme a voulu lui montrer dans son téléphone portable la copie du certificat de vaccination. Le policier a refusé. Elle a finalement payé 150 dollars sans aucun reçu. D’ailleurs, il  demande au ministre  si le carnet de vaccination est exigé aux voyageurs en partance pour  Kenya. Et quand ils n’en ont pas, le Sénégal leur demande-t-il 150 dollars ? Avant d’ajouter : « Si le policier a eu tort de réclamer ces 150 dollars à la voyageuse, comment l’État compte-t-il rembourser cet argent à la voyageuse ? »

Sidate Thioune suspendu d’antenne pour avoir critiqué El hadj Assane Guèye

L’animateur de la  célèbre émission « Temps boy » vient d’être privé du micro par le Directeur de la Radio Futurs Médias (RFM). Elhadj Assane Guèye a sorti une note pour interdire à Sidate Thioune de parler à l’antenne de ce support du Groupe futur médias (Gfm) jusqu’à nouvel ordre. Il nous a été donné de constater à travers une vidéo diffusée dans les réseaux sociaux de votre part, des propos irrespectueux et relevant d’une insubordination hiérarchique à l’encontre de Monsieur le Directeur de la RFM. Par conséquent nous vous notifions par la présente votre interdiction d’antenne à compter de ce mardi 14 Mai 2024 jusqu’à nouvel ordre. Le Directeur de la RFM Assane GUEYE » fait à Dakar, le 14 Mai 2024. Pour rappel, dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, Cheikh Sidaty Thioune critiquait le comportement du Directeur de la RFM, El hadj Assane Guèye à l’endroit du nouveau régime dirigé par le président de la République, Bassirou Diomaye Faye.

Les bus Tata seront changés d’ici la fin de l’année 

Les bus Tata agréés par la société de transport AFTU sont souvent impliqués dans des accidents de circulation. Avant-hier, un véhicule de la ligne 44 a perdu le contrôle de son frein avant de  finir sa course sur trois personnes qui ont tous perdu la vie. Un accident qui n’a pas laissé indifférents les responsables de l’Association de Financement des professionnels du Transport Urbain (AFTU), qui sont les propriétaires de ces bus. Selon Djiby Ndiaye, membre du conseil d’administration de l’AFTU, leur organisation songe à changer ces véhicules d’ici la fin de l’année.

Les bus Tata seront changés d’ici la fin de l’année (suite)

‘’Les véhicules sont contrôlés au niveau de centre de visites techniques. Mais aussi un frein peut faillir au milieu de la circulation. Il faut qu’on sache que la défaillance mécanique arrive à tout moment. Ce n’est pas parce que le véhicule n’a pas été contrôlé ou bien que le véhicule n’est pas bon qu’il y a une défaillance mécanique ou de frein. On est en train de les changer. Si vous regardez actuellement le parking de l’AFTU, des centaines de véhicules sont en train d’être changés’’. Djiby Ndiaye a confirmé que ces minibus ont été acquis depuis 2010. Mais si on se base sur l’explication d’un expert, “ces bus n’étaient pas destinés au transport urbain”.

Découverte macabre à Bignona 

Une découverte macabre a été faite, ce mardi 14 mai à Bignona. Perdu de vue depuis le lundi, le corps sans vie d’un enfant de sexe masculin, âgé de cinq ans a été retrouvé ce jour vers 11h. La dépouille du garçon a été retrouvée dans un garage mécanique au quartier Tenghory, selon nos sources. Le corps sans vie a été acheminé par les sapeurs-pompiers au centre hospitalier régional de Ziguinchor. Une enquête est ouverte par la gendarmerie pour déterminer les circonstances du drame.

Les précisions de la Senelec sur la supposée hausse des factures 

Suite à l’information sur une prétendue augmentation des prix de l’électricité et largement relayée sur les réseaux, la Senelec fait quelques précisions. En effet, il s’agirait d’une information relative au secteur de la boulangerie. La société sénégalaise d’électricité informe « qu’au Sénégal les prix de l’électricité ne sont pas fixés en fonction du secteur d’activité des clients, mais selon l’usage qu’il soit domestique ou professionnel, et la puissance des appareils à faire fonctionner ». D’ailleurs, elle rappelle que depuis le mois de décembre 2023 avec la décision N°2023 28 de la Commission de régulation du secteur de l’énergie (CRSE), qui actait la suppression du prix de la troisième tranche du Woyofal, « la grille tarifaire n’a fait l’objet d’aucune modification ». Pour de plus amples informations sur la tarification, la Senelec tient ses agences commerciales ouvertes à tous ses clients.

Vérifier aussi

Coopération Internationale: Ousmane Sonko a reçu en audience 04 ambassadeurs

 Le Premier ministre a reçu en audience les ambassadeurs au Sénégal de la Chine, des …