Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 17 11 2021

Top Infos Rewmi du 17 11 2021: Un homme, père de deux enfants,  qui vendait et cultivait du cannabis dans son domicile, a été arrêté, jeudi dernier, au village de Ngabou, L’artiste Landing Mbissane Seck, lui, est maintenu dans les liens de la détention….

Simon libéré

C’est le mouvement Y en a marre qui a donné l’information sur Facebook. Le tribunal a accordé, ce mardi, la liberté provisoire à Simon Kouka. La chambre d’accusation a vidé le dossier en appel relatif à la demande de liberté provisoire introduite par les avocats des deux membres de Y en a marre impliqués dans une affaire de trafic présumé de passeports diplomatiques. Pour décrocher une liberté provisoire à Simon, deux rapports de son médecin personnel et un troisième rapport du médecin des prisons ont confirmé l’état de santé dégradant du rappeur. «J’ai vu Simon, mais son état de santé s’est gravement dégradé», avait averti un de ses avocats, Me Moussa Sarr. Arrêté dans la même affaire, son compère Kilifeu n’a pas bénéficié de cette souplesse.

…Kilifeu reste en prison

L’artiste Landing Mbissane Seck, lui, est maintenu dans les liens de la détention. Sa requête a été rejetée par le président de ladite chambre. Les rappeurs Simon Kouka et Kilifeu – deux membres fondateurs du mouvement citoyen Y’en a marre – ont été placés sous mandat de dépôt en septembre dernier. Le premier est poursuivi pour trafic de passeports, le deuxième pour escroquerie sur visa. Dernièrement, la dégradation de l’état de santé de Simon a défrayé la chronique.

261 000 enfants détenus

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance estime que plus de 261 000 enfants sont détenus dans le monde. Le Fonds appelle à une réforme de la justice des mineurs pour mettre fin à la détention de tous les enfants. Plus de 45 000 enfants ont été libérés de détention et rendus en toute sécurité à leur famille ou à une alternative appropriée depuis le début de la pandémie de Covid-19, selon de nouvelles données publiées hier par l’Unicef. Ainsi, le rapport intitulé «la détention d’enfants en temps de Covid » révèle que les gouvernements et les autorités de détention d’au moins 84 pays ont libéré des milliers d’enfants depuis avril 2020, date à laquelle l’Unicef a attiré l’attention sur leur risque accru de contracter la Covid-19 dans des espaces confinés et surpeuplés. Le rapport indique aussi que les enfants en détention – y compris en détention pré et post-procès, en détention pour l’immigration, détenus en relation avec un conflit armé ou la sécurité nationale, ou vivant avec des parents en détention – sont souvent détenus dans des espaces confinés et surpeuplés. Nombre d’entre elles se voient refuser l’accès à un avocat et à des soins familiaux, et sont incapables de contester la légalité de leur détention.

Accident

La route a encore tué. Un enseignant à bord de sa moto, a heurté violemment une charrette au bord de la route. Les faits se sont déroulés sur l’axe Kolda-Vélingara. Adama Kandé qui conduisait tranquillement sa moto, avait supporté son cousin. Évacué à l’hôpital régional de Kolda, Kandé sera amputé de la jambe. Les deux hommes revenaient de Dabo où ils étaient partis assister à des funérailles. C’est sur le chemin du retour que cet accident tragique s’est produit à hauteur de la forêt de Mahon. A signaler que c’est sur le même axe qu’un enseignant a heurté mortellement un camion il y a un peu plus de deux mois. Sur l’axe opposé menant à Ziguinchor, un autre enseignant a aussi heurté mortellement le wagon d’un tracteur stationné au bord de la route il y a moins d’une semaine.

Attaque armée

Après les bureaux de la China Road and Bridge Corporation (CRBC), une nouvelle attaque à mains armées vient d’être perpétrée. Cette fois-ci, c’est «Solance Industries», une usine de fabrication de batteries logée à Sandiara, qui a reçu la visite inopinée des bandits. Un des leurs a perdu la vie dans l’attaque. Mame Cheikh Diop, responsable administratif de Solance Industries, explique au micro de la Rfm : «On a été victimes d’une attaque vers 3 heures du matin. Ces malfaiteurs sont venus assaillir notre usine qui se trouve à Sandiara, dans la zone industrielle. Ils ont pris de l’argent, des ordinateurs, etc. Il y a eu des blessés  du côté des Indiens, ils sont venus avec des armes à feu, des gourdins et des machettes.» Il renseigne que les assaillants  étaient une vingtaine. Ils ont, en premier, visité  le hangar où se trouvaient des travailleurs de nationalité indienne. «Ils ont commencé à taper sur eux pour prendre leurs téléphones. Puis ils sont allés dans les résidences, ont défoncé des portes et ont commencé à tirer avec des armes à feu», raconte-t-il. Un des assaillants a été touché par balle, lors d’un échange de tirs avec les gendarmes, avant de succomber.

Trafic de drogue


Un homme, père de deux enfants,  qui vendait et cultivait du cannabis dans son domicile, a été arrêté, jeudi dernier, au village de Ngabou dans le département de Mbacké, rapporte des sources de Seneweb. F. Diouf, pour ne pas le nommer, est tombé à la suite d’une dénonciation anonyme. Ayant aperçu les éléments de l’Unité de Mbacké de la BRS de Diourbel, ledit trafiquant à bord de sa moto Jakarta, a tenté de faire demi-tour pour prendre la fuite. Mais il a été cueilli puis déféré hier lundi au tribunal de grande instance de Diourbel pour trafic et culture de chanvre indien.

Vérifier aussi

sounkaba 7746

JO Paris: Sounkamba Sylla privée de cérémonie d’ouverture; voici les raisons 

Alors que l’athlète Sounkamba Sylla représentera la France aux Jeux Olympiques de Paris, elle affirme …