Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

TOP INFOS REWMI du 21/07/2023

TOP INFOS REWMI du 21/07/2023 : Le préfet de Dakar interdit le rassemblement du FRAPP ; Mort de deux jumelles dans le chavirement d’une pirogue ; Les premiers mots de El Malick Ndiaye ; Retour de Amy Ndiaye Gniby à l’Assemblée nationale ; Réaction de Déthié Fall face à l’impossibilité d’accéder à son siège ; Un jeune homme retrouvé mort dans sa chambre à Ziguinchor. 

Le préfet de Dakar interdit le rassemblement du FRAPP

Dans un arrêté parvenu à la rédaction, le préfet du département de Dakar, Mor Talla Tine interdit le rassemblement projeté ce vendredi 21 juillet 2023 de 15 heures à 19 heures, à la Place de la Nation. Les motifs avancés par l’autorité préfectorale sont: les risques de troubles à l’ordre public et entrave à la libre circulation des personnes et des biens. Le commissaire central de Dakar est chargé de l’exécution du présent arrêté qui sera notifié aux déclarants et communiqué partout où besoin sera.

Mort de deux jumelles dans le chavirement d’une pirogue

Des jumelles âgées de 9 ans ont perdu la vie dans le chavirement d’une pirogue à Podor. Selon notre source, l’embarcation, qui avait quitté la Mauritanie, avait à son bord le piroguier de nationalité mauritanienne, une dame  et ses jumelles. La pirogue a chaviré à quelques mètres de la rive sénégalaise, renseignent nos confrères qui informent que la dame et le piroguier sont sortis indemnes, laissant les jumelles dans les eaux du fleuve. D’après la même source, ce sont les cris de la mère qui ont alerté les voisins qui, à leur tour, ont appelé les sapeurs-pompiers qui ont finalement repêché les corps sans vie des deux enfants. De son côté, la gendarmerie de Podor a ouvert une enquête pour élucider cette affaire.

Les premiers mots de El Malick Ndiaye

Après un double retour de parquet, El Hadj Malick Ndiaye a été inculpé avant-hier pour la deuxième fois, selon Me Moussa  Sarr son avocat. Le cadre de Pastef est poursuivi pour actes ou manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique et diffusion de fausses nouvelles. Il a été mis en liberté provisoire par le doyen des juges d’instruction Maham Diallo. A peine libéré, Malick Ndiaye a adressé un message de remerciements à ses soutiens. Mais il signe et persiste qu’Ousmane Sonko sera bel et bien candidat en 2024. « Pour le Sénégal et pour le projet, aucun sacrifice ne sera de trop. Pour la candidature du président Ousmane Sonko et pour la victoire en 2024, aucun engagement ne sera excessif. Merci à toutes et à tous pour votre soutien ! Le combat continue », écrit le secrétaire national à la communication de Pastef.

Retour de Amy Ndiaye Gniby à l’Assemblée nationale

Absent de l’Assemblée nationale depuis son agression survenue au mois de décembre dernier, la mairesse de la commune de Gniby, Amy Ndiaye, a pris la parole ce jeudi 20 juillet, à l’occasion du vote du projet de loi n°10/2023 portant modification de la Constitution. La parlementaire a profité de ses cinq minutes pour solder ses comptes. « C’est ici dans cet hémicycle qu’on m’a accusée d’adultère en sous-entendant que mon mari n’était pas le père de l’enfant qui se trouvait dans mon ventre au moment des faits »,  a-t-elle rappelé. Des propos que la députée juge déplacés. Amy Ndiaye considère que devant de telles insinuations, la justice doit sévir et de la meilleure des manières. Elle a donc demandé au ministre de la Justice de prendre des mesures afin que cessent ces violences verbales. Pour rappel, Amy Ndiaye Gniby a été agressée au sein de l’hémicycle par ses collègues députés du Pur Massata Samb et Mamadou Niang. Ces derniers avaient été condamnés à six mois de prison ferme. Ils ont recouvré la liberté en juin dernier. Malgré cette purge, en guise de protestation, les femmes députées de Benno Bokk Yaakaar continuent de quitter la salle, à chaque prise de parole de ces derniers.

Réaction de Déthié Fall face à l’impossibilité d’accéder à son siège

Les jours passent et se ressemblent au siège du PRP. Le parti dirigé par Déthié Fall voit l’accès à son siège bloqué par des fourgons de la gendarmerie. Ce jeudi, les leaders de la coalition Yewwi Askan Wi devaient s’y retrouver. Cependant, la rencontre n’a pas eu lieu en raison de ces « barricades ». Le candidat à l’élection présidentielle et maître des lieux a réagi à cette situation. « Cette pratique, devenue très fréquente, est incompréhensible et injustifiée. Je vous remercie pour votre sympathie et le soutien permanent que vous ne cessez de me témoigner », a-t-il écrit dans une note transmise.

Un jeune homme retrouvé mort dans sa chambre à Ziguinchor

Le drame s’est produit au quartier Néma-Sapeur, non loin du camp des sapeurs-pompiers. Communément appelé Mama, ce jeune réparateur de téléviseurs a été retrouvé mort dans sa chambre, selon nos sources. La victime se serait donné la mort. Cependant, les causes de ce supposé suicide ne sont pas encore connues. Le corps du garçon âgé d’une trentaine d’années a été évacué par les pompiers.

Publicités

 

Vérifier aussi

Les nominations en Conseil des ministres

En Conseil des ministres, le président Bassirou Diomaye Faye a procédé à plusieurs nominations. Monsieur …