Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 31 05 2023

Top Infos Rewmi du 31 05 2023: Le journaliste chroniqueur de Walfadjri sera entendu sur le fond, le 7 juin prochain, selon Me Moussa Sarr….Le gouvernement a déjà injecté 45 milliards de francs CFA au niveau de la localité de Touba, dont 12 milliards de francs CFA pour les eaux usées…Le ministre de l’intérieur est revenu ce mardi sur les évènements de la veille en dénonçant les actes de violences constatés à Dakar et à Thiès…

Le rappel d’Antoine Diome…

Le ministre de l’intérieur est revenu ce mardi sur les évènements de la veille en dénonçant les actes de violences constatés à Dakar et à Thiès. Antoine Diome qui a regretté les appels à la violence lancés à travers les réseaux sociaux, a également tenu à avertir les sénégalais de la Diaspora. « On a vu pour le déplorer que des citoyens sénégalais vivant à l’étranger, derrière leurs claviers ou leurs téléphones, appeler des jeunes sénégalais à sortir dans la rue, à s’attaquer à des domiciles, à donner les adresses de domiciles de certains responsables et même des fois à envoyer de l’argent pour financer l’achat de carburants ou de produits inflammables », a d’abord constaté le ministre de l’intérieur.

Publicités

aux Sénégalais de la Diaspora

« À ces citoyens sénégalais à qui j’adresse des salutations naturellement mais aux autres sénégalais qui n’ont rien à voir à cela, je voudrais leur dire que l’État a pris toutes les dispositions pour saisir les pays dans lesquels ils vivent et signaler les messages qu’ils ont envoyés au Sénégal et le contenu de ces messages…Nous demanderons à ces gouvernements d’initier des poursuites contre eux », prévient Antoine Diome, interrogé par la Rfm.

Le domicile de Sonko toujours…

Même ses avocats n’ont pu le voir hier. Le leader de Pastef, ramené de force à Dakar alors qu’il déroulait une caravane à l’intérieur du pays, est depuis dimanche dernier, en situation de presque résidence surveillée. Me Me Djiby Diagne, l’un de ses conseils qui s’est prononcé sur la situation, a confirmé que lui et ses confrères n’ont pu accéder au domicile de leur client, Ousmane Sonko. Selon lui, le commissaire de police trouvé sur place leur a fait comprendre que des « instructions fermes venues d’en haut », interdisaient à toute personne de franchir le barrage effectué aux alentours du leader de Pastef.

…inaccessible

Une situation qu’ils ont fait constater par voie d’huissier en attendant de voir quelle suite donner à cet état de fait. Dans son récit, Me Diagne qui s’est confié à nos confrères de Senego, affirme que la police leur a jeté des gaz lacrymogènes alors qu’ils rebroussaient chemin. Il confirme que le bâtonnier de l’ordre des avocats sera saisi d’un courrier pour lui faire part de cette situation que les conseils du maire de Ziguinchor ne comprennent pas.

Affaire Pape Ndiaye

Le journaliste chroniqueur de Walfadjri sera entendu sur le fond, le 7 juin prochain, selon Me Moussa Sarr. L’avocat explique que l’audition de Pape Kahone Ndiaye était initialement prévue le 23 mai dernier. Seulement, en raison du procès Ousmane Sonko, elle avait été renvoyée sine die. Il est reproché au journaliste chroniqueur de Walfadjri des propos tenus sur un plateau de la chaîne privée Walf TV : «19 substituts de procureur ne seraient pas d’accord du renvoi en Chambre criminelle de l’affaire Sonko-Adji Sarr.»

Le député Matar Diop menacé au bout du fil

La vie du député Matar Diop serait-elle en danger ? Toute porte à le croire, au vu du coup de fil qu’il dit avoir reçu tout dernièrement. Le parlementaire, leader politique Apr et conseiller municipal à Touba, confie avoir été joint au téléphone le 29 mai 2023, par un inconnu qui l’a abreuvé d’injures et de menaces. Dans la plainte déposée sur la table du chef de la Division des Investigations Criminelles, Matar Diop mentionne le numéro de son bourreau et signale que ce dernier lui a aussi promis de s’en prendre à sa famille dont il connaît les moindres déplacements. Le parlementaire dit espérer qu’une suite sera accordée à sa plainte et que la personne fautive sera arrêtée dans les meilleurs délais. Affaire à suivre…

Le lutteur Ada Fass lourdement condamné

En détention préventive à la maison d’arrêt et de Correction de Mbour, le lutteur Adama Corréa alias Ada Fass et son co-prévenu ont été condamnés à 2 ans de prison dont 1 ferme ce mardi 30 mai, pour association de malfaiteurs, vol en réunion commis la nuit avec usage d’arme et de moyen de transport.

Le lutteur et son acolyte Hadj Ada Ndiaye ont été attraits ce mardi 30 mai devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Ainsi, ils devront payer la somme de 15 millions de francs Cfa pour dommages et intérêts à Ndiaga Ndir Ndoye. Pour rappel, dans la nuit du 1er au 2 mai, après avoir sévèrement tabassé A.N, un conducteur de moto-Jakarta à Dakar en lui assénant de violents coups de poing, afin de permettre à son ami de s’emparer de la moto de l’homme, Ada Fass et son acolyte débarquent nuitamment à Saly Portudal.

Le lutteur Ada Fass lourdement condamné (Bis)

Sur place, à bord de ladite moto volée, ils prennent la direction du centre-ville. Ils se dirigent vers le véhicule d’un animateur de boîte de nuit. Ce dernier a été victime d’une agression au cours de laquelle il s’est fait voler son ordinateur portable de marque Macbook et son téléphone portable de marque iPhone 11.

Après avoir réuni des indices compromettants contre Ada Fass, les limiers ont procédé à son arrestation. Le lutteur nie catégoriquement les faits qui lui sont reprochés. Il sera confondu après traçage de son appareil téléphonique qui renseigne que le jour des faits, Ada Fass était bel et bien présent sur les lieux de l’infraction à Saly Portudal. Sur ces entrefaites, il a été déféré au parquet de Mbour avant d’être jugé ce mardi…

Lutte contre les inondations…

Les travaux engagés pour lutter contre les inondations dans la ville de Touba avancent à un »rythme très satisfaisant », a indiqué le Premier ministre Amadou Bâ. « Les travaux pilotés par l’Office national de l’assainissement du Sénégal (…) avancent vraiment à un rythme satisfaisant et c’est lié à l’importance que le chef de l’État accorde au bien-être des populations, notamment dans une localité comme Touba », a-t-il déclaré à la presse. Il en a donné l’assurance lors d’une visite de chantier qu’il a effectuée lundi dans la cité religieuse, notamment sur les sites de Nguiranène, un quartier de la commune de Touba mais également sur le bassin de Keur Kabe. Il a signalé que l’entreprise chargée des travaux a déjà reçu une partie des paiements’’.

… à Touba

Le gouvernement a déjà injecté 45 milliards de francs CFA au niveau de la localité de Touba, dont 12 milliards de francs CFA pour les eaux usées pour lesquelles les travaux sont achevés à 75 pour cent. Amadou Bâ relève qu’ »’il y a encore un déficit sur le financement’’, soulignant qu’avec le ministère en charge des Finances et du Budget, ‘’les dispositions seront prises, pour que les travaux liés à l’assainissement, particulièrement sur le volet eaux usées, puissent redémarrer dans les meilleurs délais’’. Il a assuré que »toutes les dispositions seront prises par le gouvernement pour pouvoir atténuer d’une manière très sensible les effets d’éventuelles inondations ».

Vérifier aussi

Coopération Internationale: Ousmane Sonko a reçu en audience 04 ambassadeurs

 Le Premier ministre a reçu en audience les ambassadeurs au Sénégal de la Chine, des …