Touba et Mbacké-Serigne Khassim Mbacké finance les femmes, ratisse large pour Macky et flingue l’opposition

A Touba, Serigne Khassim Mbacké est au front du combat pour la victoire de la cause présidentielle lors des prochaines élections législatives. Ce week-end, le petit-fils de Serigne Bassirou Mbacké Khadimou Rassoul, par ailleurs, souteneur du régime marron-beige, a initié une série de rencontres au niveau de la capitale du Mouridisme. Plusieurs groupements de femmes et d’associations de jeunes ont ,ainsi, reçu des financements des mains du jeune marabout proche du pouvoir en place . L’opposition en a aussi reçu pour son grade.
Accompagné d’une forte délégation, Serigne Khassim Mbacké a investi certains quartiers de la Ville Sainte. Dans les « Santhianes ».
quartiers périphériques), il a su redonner espoir aux résidents : » Je suis venu pour vous apporter une aide au nom du Président de la République. Il porte Touba au cœur. Au regard de ses nombreuses réalisations pour la Ville de Cheikhoul Khadim, il mérite amplement d’être soutenu. Voilà tout le sens de mon  engagement politique envers lui », a dit, d’emblée, Serigne Khassim Mbacké. Au quartier Guédé et à Mbacké, le jeune Mbacké-Mbacké  a apporté des financements substantiels aux femmes et jeunes : »Vous, femmes et jeunes, vous retenez beaucoup l’attention du Président de la République. C’est dans ce sens que nous venons ,ici, à Touba, pour vous prêter main forte afin de vous permettre de mener des activités génératrices de revenus ». Et Serigne Khassim d’inviter les populations de Touba à ne pas se fier aux déclarations qu’il juge « nulles et non avenues » de certains responsables de l’opposition: » Nous nous acheminons vers des élections cruciales. Des gens qui veulent anticiper sur leur  défaite, s’attellent à véhiculer de mauvaises informations auprès des populations de Touba. Ils ont osé aller jusqu’au Khalife Général des Mourides pour dire des contre-vérités. Je veux nommer Cheikh Abdou Bara Dolly. Ce dernier est malhonnête et use des arguments fallacieux pour décrier le pouvoir du Président Macky. Il est de loin son égal. Nous ne lui permettrons plus de mêler le Khalife Serigne Mountakha Mbacké Bassirou à  ses faits politiques. Il ne vaut rien et nous sommes prêts à lui faire face, lui et sa clique de menteurs attitrés et de politiciens à la petite semaine », tonne le petit-fils de Borom Darou Minam qui avait à ses côtés Mouhamed Sylla et Oumar Guèye dit « Minicar mou » Serigne Saliou, Serigne Dame Mbacké et Zale Diakhaté.
Les bénéficiaires de ce geste de Serigne Khassim Mbacké ont promis ,sur ces entrefaites, de l’accompagner dans toutes ses activités politiques au niveau de la Cité religieuse et dans le département de Mbacké.

Vérifier aussi

Gestion des Sources radioactives scellées retirées du service: Vers l’élaboration de politiques et de stratégies nationales sécurisées

Un atelier régional sur l’élaboration de politiques et de stratégies  nationales pour la gestion des …