Touba : Rencontre Sonko et Serigne Mountakha à la grande mosquée
Touba : Rencontre Sonko et Serigne Mountakha à la grande mosquée

Touba parle : L’appel du Khalife pour Ousmane Sonko

Le paysage politique sénégalais est actuellement marqué par des tensions suite à l’arrestation de l’opposant Ousmane Sonko, leader du parti ex Pastef. Dans cette atmosphère chargée, une intervention remarquée est venue de Touba, la ville sainte du mouridisme.

Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, le Khalife général des mourides, a ouvert et reçu à sa résidence; hier ; une délégation de la coalition de l’opposition Yewwi. Cette délégation était conduite par l’ancien ministre Habib Sy, accompagné de la députée Aïda Mbodj. Leur démarche avait pour but de discuter de la situation politique du pays et, plus spécifiquement, du sort d’Ousmane Sonko.

Publicités

L’arrestation et la détention de Sonko, suivies de sa grève de la faim, ont suscité de vives réactions à travers le pays. Ces actions ont ébranlé le tissu politique sénégalais, suscitant inquiétudes et préoccupations. Sonko, perçu par beaucoup comme un symbole de la résistance à l’establishment politique, est au cœur de cette agitation.

La rencontre avec le Khalife général n’était pas qu’une simple courtoisie. Selon des sources proches de la délégation, le guide religieux a exprimé sa préoccupation quant à la situation actuelle. Profondément touché par l’état de Sonko, il aurait demandé à ses hôtes de transmettre un message au leader en grève de la faim: il l’appelle à mettre fin à sa diète. En guise de solidarité et de soutien, le Khalife général a offert des dattes à Sonko. Dans la tradition musulmane, ce fruit est utilisé pour rompre le jeûne pendant le mois sacré du Ramadan, lui conférant ainsi une portée symbolique forte. Le geste, au-delà de sa signification religieuse, témoigne d’une volonté de réconciliation et d’apaisement.

Le Khalife, qui jouit d’une grande estime et d’un respect profond au Sénégal, ne s’est pas limité à ce geste. Il a également assuré la délégation de son engagement en faveur d’une résolution favorable de cette crise.

À la fin de cette audience, Habib Sy, visiblement ému, a déclaré: « Nous sommes très contents de cette audience. Notre intention était de discuter de la situation générale du pays. Mais nous avons surtout évoqué la situation d’Ousmane Sonko, qui est pour nous préoccupante et inquiétante. »

Vérifier aussi

Agression de MNF : les premiers éléments de l’enquête

La journaliste et patronne de la chaîne de télévision 7 TV, Maïmouna Ndour Faye, a été …