touba

Touba : Une parturiente meurt en couches

La mort M. Mbodj défraie la chronique à Touba. Il s’agit d’une jeune bachelière décédée en couches à l’hôpital Mathlaboul Fawzaini.

La mère et le frère de la disparue accusent les blouses blanches de l’hôpital. Selon eux, la responsabilité des agents de santé est engagée. La famille interpelle le ministère de la santé et de l’action sociale pour l’élucidation de l’affaire.

« Nous avons évacué, vendredi dernier, ma fille à l’hôpital. Le chef des blouses blanches leur avait demandé de ne pas l’opérer à cause de son hypertension. Mais M. Mbodj a subi une opération au bloc à mon insu et en l’absence du patron de ces agents. Ils m’ont chassé comme une malpropre », révèle la mère de la femme décédée en couches.

L’intervention a permis de sauver le bébé que portait M. Mbodj. Ce qui n’a pas été le cas pour la parturiente.

Toutefois, une source médicale a démonté les accusations de la famille. Elle a expliqué M. Mbodj a été admise vendredi dernier. Elle ne pouvait pas, en ce moment, subir une césarienne.

« Mais son état de santé était devenu de plus en plus critique à partir de dimanche. Ainsi, la patiente a été acheminée au bloc opératoire pour sauver sa vie ou celle de son fœtus » a confié la source.

A propos de Mohameth

Check Also

stade Ibrahima Boye

Guédiawaye: L’équipe de GFC expulsé du stade Ibrahima Boye par la Mairie

L’équipe de Guédiawaye Football Club (GFC) ne pourra plus continuer ses entrainements au niveau du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR