Procès Mame Mbaye Niang et Ousmane Sonko : Jour de tous les dangers
Procès Mame Mbaye Niang et Ousmane Sonko : Jour de tous les dangers

Tribunal de Dakar: Mame Mbaye Niang détruit Sonko

Le procès en diffamation opposant Ousmane Sonko et Mame Mbaye Niang a été reporté au 16 mars 2023, sur demande de la défense. Devant le Tribunal de Dakar, le ministre du Tourisme et des Loisirs, faisant face à la presse après le renvoi du procès, n’a pas raté le leader de Pastef. 

Mame Mbaye Niang est très en colère contre Ousmane Sonko. Présent ce matin au Tribunal de Dakar pour son procès l’opposant au candidat des Patriotes en 2024, le ministre a tiré à boulets rouges sur son vis à vis. Après avoir réitéré ses dires : « S’il sort un rapport, je me constituerai prisonnier. Je ne demanderai rien à mes avocats ». Pour Mame Mbaye Niang, Ousmane Sonko est un abruti et un menteur.

Publicités

Le procès en diffamation opposant Ousmane Sonko et Mame Mbaye Niang a été reporté au 16 mars 2023, sur demande de la défense. C’est le deuxième renvoi depuis le début de l’affaire. Ce qu’il faut dans ce dossier c’est d’abord le report du procès au 16 mars 2023, sur demande de la défense, ensuite il les avocats de M. Sonko qui réclament la comparution de témoins à décharge, l’accès au dossier et la possibilité de projeter des pièces et une demande de renvoi formulée par les avocats de M. Sonko au démarrage du procès.

On note aussi une incapacité des avocats de la défense à comprendre la volonté du juge de juger l’affaire alors qu’ils n’ont pas accès intégralement au dossier selon les informations. Les avocats de M. Sonko réclament la comparution de témoins à décharge, l’accès au dossier et la possibilité de projeter des pièces.

Avant le démarrage du procès, les avocats de M. Sonko ont immédiatement demandé le renvoi. Me Ciré Clédor Ly, l’un d’entre eux, a exprimé son étonnement quant à l’impossibilité d’avoir accès aux dossiers demandés : « Je ne comprends pas pourquoi les avocats de M. Sonko n’arrivent pas à avoir accès aux dossiers demandés. Et c’est la première fois qu’on note cela. » Malgré les demandes de renvoi formulées par les conseillers de M. Sonko, le parquet s’est opposé à cette nouvelle donne. Les avocats de la défense ne comprennent pas pourquoi le juge veut juger cette affaire alors qu’ils n’ont pas encore accès intégralement au dossier.

Finalement, le Tribunal a concédé le renvoi sur intervention du Bâtonnier. Le procès en diffamation Ousmane Sonko – Mame Mbaye Niang est donc reporté au 16 mars 2023. Les deux parties se préparent à affronter une bataille judiciaire.

 

Vérifier aussi

Choléra: L’OMS préqualifie un nouveau vaccin oral

Un nouveau vaccin oral contre le choléra a été présélectionné par l’Organisation mondiale de la …