Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Verdict de l'affaire "SWEET BEAUTY": Le LDR/YESSAL loue « l’impartialité »
Verdict de l'affaire "SWEET BEAUTY": Le LDR/YESSAL loue « l’impartialité »

Verdict de l’affaire « SWEET BEAUTY »: Le LDR/YESSAL loue « l’impartialité » de la justice et appelle à des consensus

Le parti Les Démocrates Réformateurs (LDR/YESSAL) s’est fendu d’un communiqué ce jeudi pour se prononcer sur le verdict du procès opposant Ousmane Sonko à Adji Sarr. Modou Diagne Fada et ses camarades saluent le travail de la justice qui, selon eux, est restée « impartiale » dans sa décision condamnant le leader du Pastef à deux ans ferme pour « corruption de jeunesse » et appellent à des consensus pour préserver la paix.

La justice sénégalaise a fait preuve « d’impartialité » et de « rigueur » en condamnant Ousmane Sonko dans l’affaire Sweet Beauty. C’est du moins l’avis du parti LDR/YESSAL dirigé par Modou Diagne Fada. En effet, l’ancien ministre de la justice sous Abdoulaye Wade et ses lieutenants estiment que le Sénégal a montré qu’il est un État de droit à travers ce verdict « Les démocrates Réformateurs/YESSAL prennent acte de la décision de justice rendue par la chambre criminelle de Dakar qui a établi la culpabilité pour corruption de jeunesse du leader du Pastef et saluent l’impartialité de la justice sénégalaise qui confirme si besoin en était que le Sénégal est un État de droit », ont-ils déclaré. Les manifestations violentes en marge de ce verdict n’ont pas échappé aux membres du LDR/YESSAL qui condamnent des « actes de barbarie et de banditisme » contraires au modèle démocratique sénégalais selon leurs dires.

Publicités

Pour eux, ces manifestations sanglantes ont des objectifs autres que ceux proclamés par les prétendants « Le LDR/YESSAL, à l’instar des observateurs avertis, considère que le soubassement de ces manifestations, est loin d’être une lutte démocratique pour la défense de la démocratie comme le prétendent leurs auteurs, mais traduit plutôt une volonté manifeste de s’attaquer aux fondements de la République », ont-ils fait savoir. Poursuivant leur argumentaire, Modou Diagne Fada et ses camarades considèrent qu’il existe au Sénégal des « forces subversives » qui auraient pour mission de saper la cohésion sociale et de semer le chaos dans le pays. C’est dans cette perspective que les démocrates réformateurs lancent un appel aux forces vives de la Nation à venir répondre au dialogue politique initié par le président Macky Sall pour, disent-ils, construire des consensus afin de préserver la paix et la stabilité.

Dans ce même ordre d’idées, le LDR/YESSAL invite la majorité présidentielle à faire bouclier autour du président de la République et exhortent par la même occasion les autorités étatiques à rester « ferme, vigilantes et alertes » dans l’exécution de leurs missions de maintien de l’ordre. Toujours dans ce même sillage, le LDR/YESSAL salue le travail des forces de l’ordre « En outre, le LDR/YESSAL salue le professionnalisme et le sens élevé de la République de nos forces de défense et de sécurité qui, en toutes circonstances, ont su assurer leur mission avec responsabilité au service exclusif de la Nation », lit-on dans le communiqué. Les démocrates réformateurs terminent par appeler tous les citoyens soucieux de préserver la République à s’unir pour faire barrage aux « force occultes » révélées selon eux par les autorités de la police nationale.

EL HADJI MODY DIOP (stagiaire)

Vérifier aussi

72 heures de Médina Baye: Un guide religieux étale son désaccord concernant l’absence du Président Diomaye Faye. 

La cité de Médina Baye a clôturé ce vendredi l’édition 2024 des « 72 heures …