Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Evènements Sociaux qui ont marqués 2022: Grogne sociale, meurtres, violences, inondations, baisse du coût de la vie...
eurtres, violences, inondations, baisse du coût de la vie...

Violences au Sénégal: Le gouvernement opte pour la « glasnost » 

Les autorités publiques du Sénégal ont décidé de mener une offensive commmunicationnelle (glasnost) par rapport aux événements qui viennent de se passer dans notre pays ce début du mois de juin. Cette offensive n’est pas gratuite. Elle fait suite à des reportages et révélations de la presse étrangère mais aussi d’attaques en séries venant de réseaux sociaux et d’autres canaux d’informations.

En somme,  beaucoup ont estimé que c’est un moment difficile où l’image de la démocratie sénégalaise a été écornée. Étant étendu que le pays a toujours été estampillé comme un modèle démocratique en Afrique, il était important de réagir par une contre-offensive pouvant permettre de redorer le blason du Sénégal qui tient beaucoup à sa réputation pour des raisons évidentes.
Aujourd’hui, avec ces derniers événements du mois de juin où il y a eu 16 victimes au moins et des pertes estimées à des milliards sans oublier les nombreuses arrestations, le Sénégal est désormais dans l’œil du cyclone.  Suffisant pour que les autorités estiment devoir réagir de la façon la plus optimale possible pour ne pas perdre la bataille de communication. Et ceci d’autant plus qu’en interne aussi, l’opinion a besoin de savoir. Surtout pour ce qui est du cas de Ousmane Sonko, leader politique condamné à deux ans de prison et assigné à résidence.
Les autorités ont ainsi décidé de jouer la carte de la « glastnost » que l’on peut traduire par transparence.  Nous espérons cependant qu’elles iront jusqu’au bout.  Car beaucoup de questions restent en effet en suspens par rapport à ses événements.  Sous réserve en effet du respect du secret d’Etat, il nous semble utile de préciser que la clarification liée aux « Forces occultes  » et à ses accusations d’utilisation des nervis est importante.
Beaucoup de supputations font état de la présence de forces étrangères. Et nous aurions aimé en savoir un peu plus.
Il va de soi que tous ceux qui ont eu à perdre des biens durant ses manifestations voudront savoir s’ils seront indemnisés et selon quels modalités.
Il va de soi que les populations attendent aussi des gages quant à la préservation de l’ordre et de la sécurité publique.  Mieux, le sort de certaines personnes arrêtées comme les journalistes doit faire l’objet d’une attention particulière.  Autant de raisons pour lesquelles les autorités devront jouer, à fond, la carte de la transparence. Comme promis.
Assane Samb

Vérifier aussi

Meurtre de l’oncle de Birame Souleye Diop à Thiès : Du nouveau

L’enquête sur le meurtre de Assane Diop, du nom du vigile tué au marché Nguélaw …