Afghanistan : ONU condamne les attaques terroristes de Kaboul
Afghanistan : ONU condamne les attaques terroristes de Kaboul

Afghanistan : ONU condamne les attaques terroristes de Kaboul

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a condamné les attaques terroristes perpétrées jeudi près de l’aéroport de Kaboul, en Afghanistan, et a exprimé son soutien aux blessés et aux familles des personnes tuées.

« Il condamne cette attaque terroriste qui a tué et blessé un certain nombre de civils… Il est solidaire et souhaite un prompt rétablissement aux blessés », a déclaré son porte-parole, Stéphane Dujarric, aux journalistes.

Selon la presse, deux explosions se sont produites, au milieu de la foule près de l’Abbey Gate, qui constitue l’un des trois points d’accès à l’aéroport, et à côté de l’hôtel Baron à proximité, faisant au moins 13 morts et des dizaines de blessés. Depuis quelques jours, des milliers d’Afghans se massent dans cette zone, dans l’espoir d’être évacués du pays tombé aux mains des Talibans. M. Dujarric a souligné qu’il incombait aux autorités de facto de protéger les civils et les infrastructures civiles, y compris l’aéroport.

« Cet incident souligne la volatilité de la situation sur le terrain en Afghanistan, mais renforce également notre détermination alors que nous continuons à fournir une aide d’urgence à travers le pays pour soutenir le peuple afghan », a ajouté M. Dujarric. Le porte-parole a déclaré que l’ONU effectuait actuellement une vérification, mais que pour l’instant, il n’y avait aucune indication de pertes de vie au sein du personnel de l’ONU – bien que certains membres du personnel se trouvent dans l’enceinte de l’aéroport.

Le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi, a également réagi aux attaques terroristes. « L’horrible attentat à la bombe d’aujourd’hui à Kaboul, en plus de tout le reste, devrait nous rendre tous encore plus déterminés à ne pas abandonner le peuple afghan », a-t-il déclaré sur son compte Twitter.

M. Grandi a ajouté qu’il est maintenant temps de faire plus pour les Afghans en danger et dans le besoin, et pour ceux qui sont déplacés ou réfugiés dans les pays voisins. En réponse à la situation humanitaire en Afghanistan, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a lancé jeudi un appel de fonds de 24 millions de dollars pour venir en aide à des centaines de milliers de personnes déplacées à l’intérieur du pays au cours des deux derniers mois.

Stuart Simpson, chef de mission de l’OIM en Afghanistan, a déclaré que l’agence s’emploie à intensifier ses opérations pour répondre aux besoins les plus urgents et vitaux. Les priorités comprennent les abris et l’aide non alimentaire ; l’eau, l’assainissement et hygiène ; la santé, la protection et l’assistance humanitaire dans les zones frontalières, ainsi que le soutien d’urgence aux moyens de subsistance et la cohésion sociale.

 

A propos de Mor Fall

Check Also

Présence de nervis : Le danger plane pour les Locales

Violences électorales: La CASC s’engage pour la non violence

Les membres de la commission Nationale des Acteurs de la société civile pour le suivi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR