Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Attaque contre une prison nigériane: 300 détenus en fuite
Attaque contre une prison nigériane: 300 détenus en fuite

Attaque contre une prison nigériane: 300 détenus en fuite

La prison d’Owerri, dans l’État d’Imo, au Nigeria été prise d’assaut mardi par des hommes armés qui ont utilisé des explosifs pour entrer dans l’enceinte du pénitencier. Menée par des hommes soupçonnés d’être des militants de la secte Boko Haram, l’attaque a permis à 600 prisonniers de prendre la fuite.

Mercredi matin les autorités affirment avoir capturé la plupart des évadés, mais environ 300 détenus sont toujours en fuite. Un responsable du ministère de l’Intérieur précise qu’un agent de sécurité a été tué au cours du raid et que trois autres ont été blessés. L’attaque a eu lieu la même nuit qu’une autre embuscade a été lancée contre un convoi du personnel de sécurité du président Muhammadu Buhari, qui se rendait dans sa ville natale, dans l’État de Katsina (nord). Le président Buhari ne se trouvait pas dans le convoi, précisent les autorités.

Publicités

Le raid, ainsi qu’une embuscade séparée sur un convoi avancé du président nigérian Muhammadu Buhari – qui n’était pas présent – se dirigeant vers sa ville natale dans l’État de Katsina, dans le nord du pays, met en évidence les défis de sécurité actuels du Nigeria, en particulier dans les régions du nord où les insurgés et les gangs armés sont répandus.

Shuaib Belgore, secrétaire permanent au ministère de l’Intérieur, a déclaré aux journalistes à l’extérieur de la prison d’Abuja – qui compte 900 détenus qu’un agent de sécurité avait été tué lors du raid et que trois autres avaient été blessés. Il a déclaré que les attaquants présumés de Boko Haram sont venus chercher des membres qui étaient détenus dans la prison. « Ils sont venus spécifiquement pour leurs co-conspirateurs, mais pour les avoir…, certains d’entre eux sont dans la population générale (de la prison) alors ils se sont échappés et d’autres personnes de cette population se sont également échappées mais beaucoup d’entre eux sont revenus », a déclaré Belgore.

Il a ajouté que plus de 600 détenus s’étaient enfuis mais que la moitié avait été recapturée et qu’une chasse à l’homme se poursuivait. « Ils se sont signalés à la police, nous avons réussi à récupérer certains d’entre eux dans les buissons où ils se cachaient, et (à l’heure actuelle) nous en avons récupéré environ 300 sur les 600 qui se sont échappés des cellules de la prison », a-t-il déclaré.

À l’extérieur de la prison, les restes carbonisés de plusieurs véhicules avec des impacts de balles ont été vus mercredi matin, attestant des échanges de coups de feu dans les environs pendant le raid. Un hélicoptère survolait la prison alors que des agents de sécurité armés amenaient un détenu torse nu boitant avec une blessure béante à la jambe, tandis qu’un autre détenu blessé était transporté dans la prison.

Buhari n’était pas dans le convoi de voitures transportant une équipe avancée de gardes de sécurité, de responsables du protocole et des médias se rendant à Daura, la ville natale du président, près de la frontière avec le Niger, pour se préparer à la fête musulmane de l’Aïd al-Adha. « Les assaillants ont ouvert le feu sur le convoi depuis des positions d’embuscade mais ont été repoussés par les militaires, la police et le personnel de sécurité qui accompagnaient le convoi », a déclaré un porte-parole de la présidence dans un communiqué.

Vérifier aussi

Exercice militaire: Renforcement des liens entre le Niger et ses voisins

Niamey, Bamako et Ouagadougou œuvrent à rendre opérationnelle une force conjointe dans le cadre de …