bracelet électronique
bracelet électronique

Bambey : 16 condamnés bénéficient du bracelet électronique

Introduit au Sénégal pour aménager les peines et désengorger les prisons, le bracelet électronique commence bien. C’est du moins le sentiment des autorités pénitentiaires. Pour l’instant, 16 condamnés de la Maison d’arrêt et de correction (MAC) de Bambey, bénéficient d’une ordonnance de placement électronique, avec port de bracelet. À peine introduit dans le dispositif pénal sénégalais, le bracelet électronique commence à répondre aux attentes. 

Le bracelet électronique a été introduit au Sénégal pour désengorger les prisons mais aussi d’aménager les peines. L’Etat du Sénégal voulait faire recours à cette technologie pour désengorger les lieux de détention. Le recours à cette technologie avait suscité des réticences parmi les professionnels de la justice ou les défenseurs des droits. Selon Alassane Ndiaye, directeur adjoint des Affaires criminelles et des grâces et coordinateur du Centre de surveillance électronique, un grand engouement a été noté. « Le centre fonctionne 24h/24. Les agents de l’Administration pénitentiaire sont chargés de la surveillance des détenus à distance.

Publicités

Lorsque la pose est effectuée, la décision est reçue au niveau du centre, qui procède à l’enregistrement de l’ensemble des données concernant cette décision, et la localisation est faite par rapport aux zones qui sont prévues par le juge d’instruction. Et s’il y a infraction ou tentative d’enlever, il y a une alerte qui est reçue au niveau du centre », a-t-il précisé.

En effet, la Commission pénitentiaire consultative de l’aménagement des peines, avait proposé le placement sous surveillance électronique de détenus qui réunissaient les conditions et garanties pour cette forme d’aménagement des peines. Les pensionnaires qui sont concernés, sont ceux dont le reste de la peine à purger est comprise entre 6 mois à 1 an. Selon le journal, ces détenus ont bénéficié d’une ordonnance de placement électronique, avec le port du bracelet électronique, délivrée par le juge d’application de peines. Ces détenus seront surveillés par le Centre de surveillance électronique de Dakar.

Récemment 16 condamnés de la Maison d’arrêt et de correction (MAC) de Bambey, région de Diourbel, bénéficient d’une ordonnance de placement électronique, avec port de bracelet.

Rappelons aussi que 244 personnes qui sont en conflit avec la loi portent actuellement le bracelet électronique au Sénégal. La révélation a été faite, par le directeur adjoint des affaires criminelles et de grâce et coordonnateur du centre de surveillance électronique. La sortie de ces détenus a permis de décongestionner la Maison d’arrêt et de correction de Bambey, dont la population carcérale est jugée pléthorique. La Maison d’arrêt et de correction de Bambey a une capacité de 80 détenus, selon le Directeur de cette prison, l’adjudant Amadou Pouye.

 

Vérifier aussi

Faux Monnayage: Saisie de billets noirs d’une contre valeur de près de 315 millions  

Les soldats de l’économie ne chôment guère. Ces derniers sont à la trousse des faux …