secteur du Transport: L’UNCS condamne et exige des sanctions
secteur du Transport: L’UNCS condamne et exige des sanctions

Comportements ‘’IRRESPONSABLES’’ des grévistes du secteur du Transport: L’UNCS condamne et exige des sanctions

L’UNCS a déploré fermement l’attitude des grévistes du secteur du transport qui ont entamé une grève illimitée depuis le 17 janvier pour protester contre les mesures d’urgences prises par l’Etat. Ces derniers préconisent une violation contre  non-grévistes et la violence avec laquelle cette interdiction est faite et le saccage de biens publics. Cependant, l’UNCS a demandé à l’Etat de prendre des mesures (des sanctions) avec le maximum de fermeté.

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, l’UNCS a montré son désaccord avec le comportement des grévistes du secteur du transport qui sont en mouvement d’humeur illimité depuis le 17 janvier. ‘’Nous dénoncions avec fermeté la violation faite par les grévistes du transport terrestres contre les non-grévistes et la violence avec laquelle cette interdiction est faite et le saccage de biens publics’’.

Demandant l’Etat de sévir avec le maximum de fermeté contre ces grévistes, parce que non content de semer la désolation et la mort chez les populations, ils introduisent la terreur, l’UNCS a aussi appelé   à tous les consommateurs sans exception en union avec les non-grévistes de faire bloc pour barrer la route à ces terroristes. Selon le document ladite union a sollicité l’Etat de soulager la souffrance des populations, afin de procéder à une réquisition de moyens de transport pour un service minimum et qui doit se faire dans tout le pays sous peine de retirer l’agrément ou de la licence à ceux n’auront pas répondu à la réquisition.

Avant de terminer l’UNCS n’a pas manqué  de mettre en garde la presse pour tout boycotte de leurs activités. ‘’Nous fustigeons aussi l’attitude d’une certaine presse qui a pris systématiquement pour option de boycotter les communiqués et actions de l’UNCS étant entendu que l’ouverture des médias ne doit pas faire l’objet d’ostracisme ou de sélection’’, a-t-on lu dans le document. ‘’Nous constatons avec regret le comportement du ministère de la santé et de ses désagréments qui fait fi de l’instruction du chef de l’Etat d’associer les associations de consommateurs à tous ce qui se fait pour les populations. Le ministère de la santé mène des actions en dehors de toutes concertations en y associant pas les associations de consommateurs. Ce qui nous fait dire que les déclarations des activités du ministère de la santé et de ses démembrements peuvent être sujets à mettre dans le doute à cause du fait qu’elle soit écartée et nous ne sommes pas d’accord sur ça’’, a conclu le document.

MADA NDIAYE

A propos de Mor Fall

Check Also

Marché de Mbour: La surprenante découverte des enquêteurs chez le tueur

Des malfrats attaquent un dépôt et emportent le coffre-fort

Des braqueurs ont attaqué hier lundi matin à Kédougou (sud-est) un dépôt du groupe Yellitaare, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR