Miss Monde : Le choix de Fatou Lô comme représentante du Sénégal créé des polémiques au sein du comité « Miss Sénégal »

Le choix de Fatou Lo, comme représente du Sénégal au prestigieux concours de Miss Monde ne fait pas l’unanimité. Selon des information, son nom ne figure même pas sur la liste des Miss les plus populaires du Sénégal contrairement aux autres prétendantes du continent à l’instar des ambassadrices de la Côte d’Ivoire, du Cameroun et du Nigeria.

Les critiques affluent sur les réseaux sociaux sur le choix de Fatou LO, pour représenter le Sénégal au prestigieux concours « Miss Monde ». Certains observateurs avertis de la mode doutent même de ses chances de succès à la 71e édition de Miss World en Inde.

Publicités

D’aprés Khalil Cissé, « Le comité doit se ressaisir. Il y a beaucoup de responsabilités derrière une représentation d’une nation. Il faut que les organisateurs fassent plus d’efforts. Ils sont en train de vendre une mauvaise image du Sénégal. »

Hors de lui, le désigner confie qu’il « faut un coach [à Fatou Lô], un directeur artistique qui va gérer tout cela. Il lui faut aussi un minimum deux designers qui puissent, en fonction des sorties officielles, préparées des tenues qui sont adaptées à sa morphologie. » Il ajoute qu’il « faut aussi un make up artist professionnel. En termes de coiffure, il faudrait quelque chose d’original, au lieu d’une perruque. La perruque dégrade réellement la nature de la Miss». Décortiquant en guise d’exemple la robe jaune que la Sénégalaise portait lors de la soirée d’ouverture, Khalil Cissé révèle que « la robe était destinée à un shoot ».

Le styliste de renommée Lahad Guèye, également très déçu, ne rate pas le comité Miss Sénégal. « On a tous l’impression qu’elle (Fatou Lô) a ouvert son armoire pour prendre des vêtements sans même faire attention », critique-t-il. Il souligne qu’un événement d’une telle envergure demande « plus de sérieux » : « C’est une compétition mondiale. Il faut que nous ayons un œil sur tout ce que nous faisons car il y a plusieurs enjeux. A travers les vêtements, on peut lire beaucoup de choses sur le pays représenté surtout au niveau de la créativité et de l’exigence des stylistes.»

Source: Seneweb 

Vérifier aussi

A la découverte de Maina SOURANG: De l’utopie à la concrétisation…

Laissez-moi vous présenter une âme inspirante, venue tout droit de la ville de Saint-Louis. Elle …