Coran brûlé en Suède : La grosse colère de Macky Sall
Coran brûlé en Suède : La grosse colère de Macky Sall

Coran brûlé en Suède : La grosse colère de Macky Sall

Une manifestation anti-turque autorisée à Stockholm a provoqué la colère de la Turquie et d’une grande partie du monde arabe ce samedi 21 janvier. Rasmus Paludan, un extrémiste de droite suédo-danois, a, comme il l’avait annoncé, brûlé un exemplaire du Coran.

Un militant de l’extrême droite suédo-danois, très connu, Rasmus Paludan, a brûlé un exemplaire du Coran, lors d’une manifestation autorisée, ce samedi, à quelques encablures de l’ambassade de Turquie. Un acte qui a indigné le monde musulman et fait réagir le Premier ministre suédois et l’ensemble de son gouvernement.

Publicités

Dans cet élan d’indignation, le chef de l’État sénégalais, Macky Sall, a dénoncé dans un message sur sa page Twitter cet acte odieux. Je condamne très fermement l’acte odieux de l’extrémiste de droite suédois Rasmus Paludan qui a brûlé un exemplaire du Saint Coran. L’islamophobie et la haine des musulmans sont abominables et doivent être combattues sans concession», a déclaré, le président en exercice de l’Union africaine.

L’autorisation donnée à un extrémiste de droite suédo-danois, Rasmus Paludan, de manifester samedi 21 janvier devant l’ambassade de Turquie à Stockholm a suscité la colère d’Ankara et d’une grande partie du monde arabe. Sous importante protection policière et à l’abri de barrières métalliques, ce militant anti-islam et anti-immigration a, comme il l’avait annoncé, brûlé un exemplaire du Coran, a constaté un journaliste de l’AFP. « Si l’on ne pense pas qu’il doit y avoir de liberté d’expression, il faut vivre ailleurs », a notamment affirmé cet habitué des autodafés du Coran, dans une diatribe de près d’une heure.

« Provocation islamophobe épouvantable »

En signe de protestation, plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées samedi en fin de journée devant le consulat de Suède à Istanbul, où elles ont brûlé un drapeau suédois et appelé Ankara à rompre tout lien diplomatique avec Stockholm, a constaté un journaliste de l’AFP. D’autres ont manifesté près de l’ambassade de Suède à Ankara.

L’Arabie saoudite, berceau de l’islam, a via un communiqué de son ministère des Affaires étrangères « condamné et dénoncé que les autorités suédoises aient permis qu’un extrémiste brûle un exemplaire du Coran en face de l’ambassade de Turquie à Stockholm ».

Vérifier aussi

Appel à la résistance : La manifestation de Fippu sabotée

Une manifestation à l’initiative de Fippu qui venait d’être porté sur les fonts baptismaux a …