Diop Taïf blanchi par la justice 

Le tribunal de Dakar statuant en matière correctionnelle a prononcé la relaxe de Mouhamadou Lamine Bara Diop dit Diop Taïf ce mercredi 22 novembre 2023. En taule depuis 11 mois, le militant du parti Pastef a été arrêté lors d’un live devant la maison d’arrêt de Reubeus. 
Visé pour actes ou manœuvres de nature à compromettre la sécurité publique et collecte illicite de données à caractère personnel, Mouhamadou Lamine Bara Diop dit Diop Taïf a été jugé par le tribunal correctionnel de Dakar le 8 novembre dernier. Il lui était reproché d’avoir filmé la prison de Reubeus le jour de la confrontation entre l’opposant, Ousmane Sonko et la masseuse, Adji Raby Sarr dans l’affaire Sweet Beauty. Une accusation que le prévenu a contestée devant le prétoire. Après 11 mois de détention préventive, Mouhamadou Lamine Bara Diop a expliqué : « Je faisais un live le jour de la confrontation entre Ousmane Sonko et Adji Sarr dans le bureau du juge d’instruction. Je suivais le cortège de Sonko. Je décrivais les évènements pour permettre aux absents de vivre les choses en direct ». Le parquet a requis l’application de la loi pénale. À sa suite, les avocats de la défense ont plaidé la relaxe pure et simple, arguant que les images prises n’étaient pas focalisées sur la maison d’arrêt de Reubeus. Les robes noires ont ainsi introduit une demande de liberté provisoire à l’issue des débats. Une requête que le président du tribunal a acceptée. Rendant son délibéré ce mercredi 22 novembre, le juge a prononcé la relaxe du militant du parti Pastef.

Vérifier aussi

Urgent! Affaire escroquerie : Un étudiant mise sur 1XBet 4 300 000 F CFA et perd tout

Un étudiant dans un institut de formation en santé, est dans de beaux draps. Ce …