Championnats d’Afrique de karaté zone 2 : Le Sénégal domine la compétition
Championnats d’Afrique de karaté zone 2 : Le Sénégal domine la compétition

Discipline de Karaté : Des pratiquants initiés aux nouvelles règlements afin de se familiariser

La Fédération sénégalaise de Karaté et des disciplines associées viennent de lancer des séances d’adaptions vu les nombreux changements, en particulier concernant le règlement d’arbitrage.

Pour mieux le corps arbitral, les coaches et les athlètes dans le secteur du karaté viennent de bénéficier d’une formation, sur les nouvelles règlements. C’est ainsi que le premier stage d’arbitrage en prélude à la prochaine saison sportive a été organisé ce dimanche au centre de ladite Fédération et sous la férule de la direction technique nationale, du professeur Fodé Ndao avec l’appui de la Fédération sénégalaise de Karaté.

Un stage au cours duquel le nouveau règlement a été lu et relu, analysé, pratiqué et discuté par l’ensemble des participants.“ Aujourd’hui au sortir des championnats du monde, c’est un stage technique de la fédération qui s’inscrit dans le contexte du nouveau règlement arbitral qui vient d’être mis en place. Ainsi, nous avons jugé nécessaire d’informer les professeurs de salle et les cadres techniques. On a également beaucoup travaillé sur les fondamentaux et les bases de ce nouveau règlement.

Publicités

Et j’en profite pour rappeler que le karaté est une famille d’où le fait d’insister sur ses fondamentaux constitue une manière de revenir aux racines, aux bases même du karaté que est la discipline, les valeurs morales et cela me semble assez important. Les messages qui ont été donnés à ce stage étaient des messages de paix et de travail et c’est important de retenir sur le travail car c’est à travers le travail qu’on parvient à aller loin”, a affirmé Fodé Ndao, directeur des équipes nationales du Sénégal.

Le Coach a également informé qu’un autre stage de ce genre est prévu dans 15 jours. Un stage pendant lequel ils vont inviter les divisions, le DTR et revenir sur la petite catégorie et faire des réunions d’informations pour dérouler le calendrier fédéral, qui n’est pas encore achevé à cause des compétitions qui ne sont pas encore faites et qui devraient l’être avant l’entame de la prochaine saison.  Sachant que l’année 2024 sera riche en programme avec les championnats du monde des cadets et juniors, les championnats d’Afrique cadets, juniors et seniors et Fodé précise qu’il faudra travailler beaucoup et surtout rester sur la formation. “Avec Seydou ka nous avons un programme de formation bien détaillé, donc la formation va être au cœur de notre programme 2024”, a-t-il ajouté.

De son côté, Souleymane Ba Diallo dit Jules Ba Diallo, membre du bureau exécutif de la Fédération sénégalaise de karaté et ancien champion d’Afrique en a profité pour apporter des précisions sur la polémique autour de la gestion financière de la FSKD. “On a pris les commandes de la Fédération en 2017. En 4 ans, on a été 5 fois champions d’Afrique. Il faut savoir que le karaté est la discipline la plus titré au Sénégal. Aujourd’hui, dès gens se sont révoltés parce qu’il y a eu des problèmes de gestion. On a confié à une personne nos derniers et on a remarqué qu’il avait des manquements avec des rapports qui parlent de plus de 7 millions passés à l’attrape. Et maintenant ce sont ces gens-là qui sont allés se liguer pour dire qu’il y a une mauvaise gestion. Qu’ils ont fait des griefs. Ces griefs on les voit pas et les preuves sont là. Ils ont dit qu’ils ont avec eux 160 clubs alors que c’est faux. Ce sont des gens avec qui on a cheminé et on leur demande de revenir à la raison. Et vous avez vu que l’équipe nationale est là, masculine comme féminine. Les arbitres sont là. Alors c’est facile de noter sur un papier une liste de 160 clubs, de signer à leur place en PO. C’est facile d’aller crier à l’Assemblée nationale pour dire qu’on est majoritaire mais difficile de prouver qu’ils (les 160 clubs) soient tous pratiquants. C’est très facile de parler de 160 clubs. Et je pense que la tutelle sait où se trouve la vérité”, déclare le Coach de troisième degré. Étant donné que le système évolue d’année en année, il a été demandé aux différents responsables de clubs, entraîneurs, anciens arbitres, nouveaux et stagiaires de s’impliquer davantage sinon de s’informer sur les nouvelles règles d’arbitrage.

 

Vérifier aussi

équipe nationale algérienne

Football: Vladimir Petkovic, nouveau sélectionneur de l’équipe nationale algérienne

Vladimir Petkovic a été nommé ce jeudi 29 février entraîneur de l’équipe nationale algérienne de …