Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
DOUANE: Les prouesses et performances d’Abdourahmane Dièye
DOUANE: Les prouesses et performances d’Abdourahmane Dièye

DOUANE: Les prouesses et performances d’Abdourahmane Dièye

C’est un jeudi 2 janvier 2020 qu’il est sorti de l’ombre, accédant à la Direction générale de la Douane. Quand il a été nommé DG de la Douane, beaucoup de Sénégalais se sont interrogés : « Mais qui est cet homme ? ». Et seule une lecture capillaire de sa personnalité y répond. Il s’appelle Abdourahmane Dièye, un nom dont la tonalité arabe rend compte de l’ancrage de sa famille dans la religion musulmane.

Une divine coïncidence fait qu’il s’appelle Abdourahmane Dièye, un nom qui renvoie à Abd ar-Rahmān, « Adorateur du tout rayonnant d’Amour ») qui est un nom arabe et musulman. Abdourahmane a été composé à partir de l’un des 99 noms divins, celui qui est révélé en second dans le Coran, immédiatement après le nom d’Allah (sourate 1, Fatiha, verset 1).

Publicités

Dès sa nomination, immédiatement, il impose l’image d’un homme d’Etat serein et impétueux, déterminé à relever le défi de management de la Douane. La Douane n’est pas seulement pour lui une lourde responsabilité, mais une question d’honneur, ce qui l’a amené à faire le serment d’accomplir en apothéose ce qu’il a commencé. Marié et père de 4 enfants, le nouveau patron des Gabelous est un homme du sérail. A 45 ans, ce natif de Thiès traine une expérience de 16 ans, témoin d’une ascension rapide au service des Douanes sénégalaises.

Sous son entregent, les recettes douanières sénégalaises sont chiffrées en 2022 à quelque 1385 milliards FCFA contre 1176 milliards CFA l’année précédente, soit une progression de 209 milliards FCFA en valeur absolue. Cette année, bien que le déficit budgétaire soit rétréci, mais le taux de croissance qui s’est établi à 4,8% devrait atteindre un niveau de 10% en 2023, avec le début de l’exploitation des ressources pétrolières et gazières. Les ressources intérieures ont augmenté de 23% au cours de l’année 2022, grâce à la bonne performance des régies financières qui ont réussi un taux de recouvrement de 90% par rapport à l’objectif fixé.

Plus de 85% des dépenses publiques ont été couverts. En tête des régies financières, la Douane a réalisé une performance inédite à la date du 31 décembre 2022 mobilisant près de 1340 milliards FCFA de recettes. Ce chiffre de 1340 milliards FCFA ne prend pas en compte les liquidations des budgets intérieurs (25 milliards FCFA) et de la Direction des Enquêtes douanières (20 milliards FCFA). En faisant le cumul, le chiffre global des liquidations s’élève à 1385 milliards FCFA. L’année dernière, les liquidations douanières affichées par le système « GAINDE » se sont chiffrées à 1176 milliards de francs CFA contre 1020 milliards, en 2020.

Une prouesse qui a valu au directeur de la Douane les félicitations du ministre des Finances, Moustapha Bâ. Ce dernier a, au nom du Président Macky Sall, vivement félicité le Directeur général des Douanes, M. Abdourahmane Dièye et l’ensemble des agents des Douanes pour ces performances dans la mobilisation des recettes et la lutte contre la fraude mais aussi pour les acquis sociaux au profit du personnel.

Parcours d’un quadra

Marié et père de 4 enfants, Abdourahmane Dièye a un parcours plus qu’élogieux. Après le Baccalauréat décroché, en juillet 1995, au Lycée Malick Sy de Thiès avec la mention ’’Assez Bien’’, il a réussi brillamment la Maîtrise en Sociologie des organisations, à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, avec la mention ’’Très bien’’. Avant le Master II, avec mention ’’Bien’’, en Politique et Négociation commerciales internationales, à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), en 2010, il a validé, dans le cadre de sa formation, le Brevet à l’Ecole Nationale d’Administration (ENA), en Régie Economique Section Douanes. Le Colonel Dièye a également obtenu plusieurs de certifications telles que celle de chef de service surveillance à l’Ecole nationale Des douanes de la Rochelle France, en juillet 2006, sur l’Accord sur les aspects des droits de la propriété intellectuelle, touchant au commerce, en mars 2004, sur les méthodologies des contrôles des opérations commerciales à l’Ecole Nationale des Douanes de Tourcoing en France, en avril 2004, entre autres. Le nouveau Gabelou en chef a reçu la médaille d’honneur de la Douane Hors Contingent (avant les 15 ans de service requis pour ladite médaille) en Janvier 2016. Inspecteur Stagiaire à la Direction des Systèmes Informatiques Douaniers, à ses débuts, Abdourahmane Dieye a gravé les échelons, entre 2003 et 2020. Il fut le Directeur Régional Ouest des douanes. Auparavant, Dieye a été Vérificateur Dakar Port Nord, en 2004, Chef des Sections du Bureau des Douanes de Dakar Yoff, en 2007, Chef des Sections Bureau des Douanes de Dakar Port Nord, en 2009, Chef du Bureau des Douanes de Dakar Yoff, en 2010, Chef de visite Bureau des Douanes Dakar Port Sud, en 2012, Chef de Bureau des Douanes de Dakar Port Nord, en 2015, et Conseiller Technique du Ministre de l’Economie et des Finances, en 2018.

Abdourahmane Dièye raconté par ses proches

Il est un authentique fils de Thiès. Et qu’on le lui concède ou non, il charrie en lui des valeurs ataviques. Il est imperturbable. Il est prévenant. Il est pondéré. Il ne trahit jamais. Il ne trompe personne. Il déteste la mauvaise foi, racontent ses proches joints par Rewmi Quotidien. Il est accessible et est d’une simplicité rare chez ceux qui détiennent un pouvoir. Et c’est parce qu’il croit en des valeurs que jamais il ne se considère supérieur à quelqu’un malgré son statut institutionnel. Il respecte tout le monde, étant naturellement courtois. Et dans le cadre de ses fonctions, il réfléchit et réfléchit toujours longuement avant d’agir ou de s’exprimer. Il n’est pas impulsif. Il dégage plutôt une certaine timidité et parle très peu.  Il est discret, secret et circonspect. C’est pourquoi, même s’il fait face à des problèmes graves ou complexes, il les garde pour lui et œuvre à les résoudre sans jamais en être perturbé, nous confie-t-on.

Imam à la mosquée de son quartier

Il est un homme pieux. Il nous revient qu’il fait office d’imam à la mosquée de son quartier dakarois.  Sa foi et sa discrétion est telle qu’il ne se confie pas trop pour surmonter des épreuves. Il préfère les affronter. Pour connaitre son mal ou déchiffrer son stress, ses proches ont besoin de le questionner. Mais sa forte personnalité ne permet à personne de s’introduire dans ses affaires personnelles. Pourtant, même s’il ne demande guère d’aide, il n’hésite jamais à donner un coup de main à celui en qui il a amitié et confiance.  En fait, Abdourahmane Dièye a la faveur de la retenue. Il garde toujours le sourire même en cas de difficulté. Si on l’attaque, il laisse passer, étant pacifiste. Il ne sait pas faire mal à autrui et même devant les brûlantes contradictions, il s’exprime avec civilité et urbanité. Ceux qui ne l’aiment pas ou le contestent le respectent parce qu’il ne connaît ni invective, ni sarcasme. Au contraire, sa parole impose autorité et apaise.

Consciencieux, patient et appliqué avec un esprit de structuration et de méthode, il aime travailler dans un cadre calme et organisé. Des sources renseignent que travailler avec lui n’est pas toujours facile car il ne connaît ni délassement, ni relâchement. A ses collaborateurs, il impose un sacrifice et se donne lui-même trop à fond. « Il travaille trop. Tard le soir, son bureau est éclairé. Il oublie que l’Administration fonctionne selon une heure de montée et de descente. Il est tous les jours et toutes les heures au travail», souffle-t-on.  Son sens de responsabilité ne lui fait craindre aucun défi. Son esprit de sacrifice et son instinct d’innovation sont ses principaux atouts. Mais si travailler avec lui n’est pas si  facile en raison de son dynamisme, il a quand même  l’art de détendre toute atmosphère de pression et de stress pour galvaniser ses troupes. Dans la gestion des affaires publiques, la fiabilité et l’honnêteté le rendent impartial. Et pour être à l’aise dans ce qu’il fait, il s’accommode de valeurs d’honnêteté de loyauté.  Le désordre l’indispose. La mauvaise foi le désarme. La fourberie l’écœure. Les combines et les compromissions le révoltent. L’irresponsabilité l’exaspère. La paresse l’agace. Le manque de dévouement le chagrine.

Quels que soient la mission et le but qu’il se donne, il se met au travail avec toute la force dont il est capable et cette force est une énergie intérieure redoutable qui ne fléchit pas. Quand il prend une décision, rien ne l’arrête. Mais avant de la prendre, il se donne le temps de peser le pour et le contre ce qui donne l’impression qu’il hésite et ne sait pas ce qu’il veut. Mais comme il sait ce qu’il veut et où il va !  Seulement, avec lui, la réflexion et le discernement sont fondamentaux pour bien accomplir une mission. Et dans l’exécution de celle-ci, il s’impose une obligation atavique de rendre compte et de présenter des résultats. Ainsi est Abdourahmane Dièye.

Vérifier aussi

telechargement 11 4

‘’SETAL SUNU REEW’’: Moustapha Guirassy compte promouvoir l’Éducation environnementale

Le Ministère de l’Education nationale, Moustapha Guirassy a annoncé trois mesures phares, dans un communiqué …