Elections Législatives : Pape Diop propose le rétablissement du Sénat au Sénégal
Elections Législatives : Pape Diop propose le rétablissement du Sénat au Sénégal

Elections Législatives : Pape Diop propose le rétablissement du Sénat au Sénégal

L’ancien maire de Dakar a plaidé le retour de cette assemblée représentative appelée Sénat. Un vœu formulé par la tête de liste de la coalition Bokk Gis Gis Liguey, Pape Diop qui était hier dans le sud du Sénégal où il s’est adressé aux populations de Tambacounda.

Créé en 1992, cette institution qui était la chambre haute du Parlement avait été supprimée en 2001 avant d’être rétablie en 2007 puis supprimé à nouveau en 2012. Néanmoins,  le leader de Bokk Gis-Gis juge pertinente sa restauration. Dans son discours, Pape Diop a proposé au président Macky Sall de faire revenir le Sénat car il juge que cette institution a une grande importance pour le pays. « Nous avons des institutions comme le HCCT et le CESE que pouvons fusionner pour en faire une seule institution délibérative », a estimé la tête de liste de Bokk Gis-Gis Liguey qui poursuit toujours son idée : « Le sénat que je propose ne changera pas son fonctionnement d’antan. Ceux qui seront élus, seront issus des collectivités locales et les autres seront nommés par le président de la République. Toutefois, la moitié de ceux qui seront nommés, ne seront pas politiques, mais des intellectuels qui n’ont aucune appartenance politique. »  Ainsi, se résume l’idée de l’ancien maire de Dakar sur le retour du sénat dont la pertinence avait été largement discutée.

Publicités

Pour rappel le Sénat avait été mis en place une première fois le 24 janvier 1999, sous le régime du président Abdou Diouf, dans le cadre de sa politique de décentralisation. Il comprenait 60 sénateurs, dont 45 élus par des membres de l’Assemblée nationale et des représentants des collectivités locales, 12 d’entre eux étaient désignés par le président de la République et les 3 autres élus par les Sénégalais résidant à l’étranger. Son premier président fut Abdoulaye Diack, député-maire de Kaolack.

 

Vérifier aussi

Notre soutien Maimouna Ndour FAYE et à toute la presse sénégalaise en général

 Comme des millions de Sénégalais, j’ai appris la violente attaque subie par la journaliste Maimouna …