Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Elections Locales: Matar Thioune Yeumbeul Ca Kanam traite l’opposition de poltron

Les élections locales, qui devraient se tenir en juin 2019, n’auront finalement pas lieu avant le début de l’année 2022. L’opposition qui soupçonne une volonté délibérée du pouvoir de décaler l’ensemble du calendrier électoral jusqu’à la présidentielle de 2024 n’est pas prête, si l’on se fie à Matar Thioune, responsable de l’Alliance pour la République (Apr). Dans l’émission  » Sen Jotay » d’Ahmet Aidara, le président du mouvement « Yeumbeul Ca Kanam » n’a pas mis de gants pour indexer l’opposition de ne pas être prête pour se lancer dans les élections.

Publicités

« Ce sont les leaders de l’opposition qui évoquent à chaque fois le report des élections. Je n’arrive pas à les comprendre en réalité dans la mesure où c’est eux qui ont demandé à ce que le fichier électoral soit audité. Nous sommes aussi dans un processus de dialogue national qui suit son cours. Donc ils ne peuvent pas vouloir une chose et son contraire. Ce que je peux dire est que la coalition Benno Book Yakar (BYY) contrairement à l’opposition, est déjà prête. Celle-ci a une problème de leadership et la coalition n’a qu’une seule constante qu’est le président de la république, Macky Sall » a souligné Matar Thioune.

Concernant la question sur l’emploi des jeunes qui défraie la chronique en ce moment, le président du mouvement « Yeumbeul Ca Kanam » a estimé que le chef de l’Etat a pris des mesures très fortes. « Il a bien avant mis en place des mécanismes pour accompagner les jeunes dont le Fongip, la Der, entres autres…Seulement, il faudra créer des démembrements dans les régions et de revoir le mode de financement. Il faut aussi former les jeunes sur l’Entrepreneuriat » a t-il dit.

Lors des manifestations, des directeurs généraux et autres étaient en cachette. Maintenant, ils sont sortis de leur tanière pour prendre la parole. Pour Matar Thioune, ces derniers faisaient des calculs, car croyant que c’était fini pour Macky Sall. « Ils devaient répondre politiquement. Je n’ai pas apprécié le comportement des leaders de la coalition sur les manifestations nées de l’affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr. Le président de la République Macky Sall, va sévir et va revoir même son entourage » a dit Matar Thioune.

Vérifier aussi

Assises de la Justice : Papa Djibril Fall se montre optimiste

Lors des Assises de la Justice lancés hier, Papa Djibril Fall, candidat malheureux à la …