Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Elections Présidentielles 2024 : Maurice S. Dione invalide la candidature de Macky Sall
Elections Présidentielles 2024 : Maurice S. Dione invalide la candidature de Macky Sall

Elections Présidentielles 2024 : Maurice S. Dione invalide la candidature de Macky Sall

La présidentielle de 2024 s’annonce très disputée et représente un enjeu de taille pour les Sénégalais qui resteront les maîtres du jeu. Toutefois, des politiques voire même des candidats. Dans leurs arguments, certains estiment que selon la loi électoral un président sortant ne peut pas être candidat à sa succession. Et ceci est valable pour Macky Sall au cas où il essayerait de se présenter en 2024 dit Maurice S. Dione.

Macky Sall ne peut être candidat aux prochaines joutes présidentielles de 2024 déclare Maurice Soudiek Dione. Pour L’Enseignant-chercheur en Sciences politiques à l’Université Gaston Berger de Saint Louis, le mot nul élimine de facto l’actuel président de la République.

Publicités

« L’année 2024 est particulier parce que le président sortant ne peut pas être candidat. Puisque la constitution est claire de ce point de vue: Nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs ». Et là, détaille l’analyste, si on s’en tient compte seulement à la dimension linguistique « Nul »: Un pronom qui remplace un nom. Et lorsque le pronom est impersonnel, il peut remplacer tous les noms. »

Et si on reprend le libellé de l’article 27: Le mandat du président est de 5ans. Nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs. Si vous remplacez nul par la personne concernée, la situation juridique visée, vous avez Macky Sall ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs. Cela ne peut pas être plus clair, avance-t-il.

Dans des rapports l’électorat de Benno Bokk Yakaar s’est encore amenuisé, surtout dans les zones urbaines, tandis que dans les villes et villages, la coalition Yewwi Askan Wi Wallu, composée de deux groupements de l’opposition, a remporté une victoire écrasante.

Au final, Benno Bokk Yakaar a obtenu 82 sièges et Yewwi Askan Wi, 80. Pour la première fois dans l’histoire politique du Sénégal, un front d’opposition a réussi à mettre en échec la coalition présidentielle et à imposer un parlement divisé sans majorité absolue.

Vérifier aussi

81582947 58739336

Diplomatie Sénégal-USA : Le Secrétaire d’Etat adjoint, Kurt Campbell en visite à Dakar

Le secrétaire d’État adjoint des États-Unis, Kurt Campbell, sera à Dakar du 17 au 18 …