Emission "Grand Oral" Cheikh Gueye
Emission "Grand Oral" Cheikh Gueye

Emission « Grand Oral » Cheikh Gueye: Présence policière, contrat d’armement … « Nous avons un état policier »

Le contexte actuel du pays laisse penser  selon Cheikh Gueye à un état policier. Il en veut pour preuve la présence policière a travers quelques axes, des contrats d’armement agité ça et là. Il était l’invité de l’émission Grand Oral sur Rewmi.

 

PAPE ALÉ NIANG A ÉTÉ ARRÊTÉ POUR DIVULGATION D’INFORMATIONS ESTAMPILLÉES « SECRET DÉFENSE ». QU’EST CE QUE ÇA VOUS INSPIRE ?

C’est de la tristesse et de la désolation. J’ai toujours pensé que c’est fini le fait de jeter en prison un journaliste. Le Président l’avait dit.  Sous son magistère aucun journaliste n’y sera. Il est la à nous retourner à un siècle en arrière. Une pratique d’un autre âge et cela ne nous honore pas. C’est une entorse aussi. Qu’est ce qu’on lui reproche? Il n’a fait que répété ce que les autres ont dit. Il a informé juste et vrai. Pour les gens que nous sommes c’est aussi une menace de la démocratie.

COMMENT FAIRE POUR RETROUVER CETTE LIBERTÉ D’EXPRESSION ?

Il faut rester debout et dire non. Car cela ne doit plus avoir lieu. C’est dommage aussi. C’est malheureux car ces inélégant aussi. Le Sénégal aussi ne mérite pas cela. Avec toutes les sacrifices pour rehausser la démocratie on a l’impression que cela est derrière.

Comment analysez-vous la démocratie au Sénégal sous le magistère de Macky ?

La démocratie se mesure et s’apprécie à l’aune  des démocraties et des citoyens. Il y a eu des actes salutaires mais ce qui est arrivé à Pape Alé nous fait perdre beaucoup  de points et nous n’avons pas la moyenne.

L’ÉTAT A PROPOSÉ DES SOLUTIONS FACE À LA CHERTÉ DE LA VIE. AVONS-NOUS PERDU DU TEMPS ?

 La vie est devenu de plus en plus chers. Ce fut une une promesse mais voilà les difficultés car ce qui a été fait c’était peu. Les gens ont besoin de manger. Les choses sont devenues de plus en plus compliquées. Ces mesures la sont inefficaces et ce sont des mesurettes. Une  diminution de 25 ou 50 f c’est insignifiante. Ses questions-la  il fallait remonter à des années pour les vivre. Une souveraineté alimentaire en faisant vivre cette situation compliquée c’est vraiment dommage. La souveraineté alimentaire ne se décrète pas mais se règle avec des avancées significatives. Aller dans le monde rural car des gens risquent de faire face à une famine. On parle de l’exode rurale. Mais ici c’est l’exode urbaine. Si on avait mis les moyens pour les agriculteurs et leur donner autant de moyens ce sera mieux. On a aucune maîtrise sur l’eau de même que le sol et alors..

LA SOLUTION SERAIT-ELLE LA DIMINUTION DU TRAIN DE VIE DE L’ÉTAT ?

 Oui il faut dire que c’est dispendieux. Alors se  serait aussi une solution aussi.  En plus que ce sont des engagements pris en 2012. Mais chaque jour que dieu fait,  est une évolution négative. Des gens qui ne mangent pas à leur faim et qui souffrent sans avoir la dépense. Des gens malades peinent aussi à se soigner.  Des dames qui accouchent sur le sol. Le cordon ombilical arraché de manière…c’est vraiment dommage dans nos structures de santé faute de moyens.

PARLONS DES SCANDALES QUI SE SUCCÈDENT. OUSMANE SONKO EN A PARLÉ RÉCEMMENT. VOTRE POINT DE VUE ?

C’est le gouvernement qui est fautif. Quand entendait  des milliards in tombait des nues. Mais de nos jours c’est devenu une chanson. Ce sont des pontes de la république et c’est la même famille. Des gens qui s’enrichissent sans que personne ne soit inquiété. Rien n’est fait.  Il n’y a pas d’enquête avec aucune disposition légale. Cela ’pose problème. On joue avec les milliards. On  détourne  comme bon leur semble. Personne n’y peut rien. Pas de sanction pas d’application  de la loi. La  justice est inerte.  Dans quel pays sommes-nous ? Le dernier scandale concernant les armes est la. Mais suite aucune. Quel sera la destination de ces armes, personnes ne sait. C’est un état policier car je ne sais pas pourquoi quadriller les rues avec des policiers. Même les franchises universitaires ne sont pas respectées. Pourquoi ce réflexe. Les  actes ne sont pas rassurants. Qu’est ce qui se passe dans ce pays.

ET L’ASSEMBLÉE NATIONALE !PEUT-ON S’ATTENDRE À DES ENQUÊTES PARLEMENTAIRES ?

 Alors c’est une forte représentation de l’opposition. Mais quelle que soit les décisions il faut travailler à conscientiser les sénégalais pour espère un changement. Il faut de nouveaux comportement car il faut que les dirigeants montrent l’exemple. Il faut des mesures car il faut une éducation à ce niveau. L’opposition  a senti le discours des leaders de l’opposition  et les choses ne se passeront plus comme avant.

 BEAUCOUP NOURRISSENT DES CRAINTES QU’ON VERSE DANS UNE PÉRIODE SOMBRE DANS CE PAYS. FAUT IL ANTICIPER ?

 Il faut aussi sauver ce pays. L’histoire  de la troisième candidature dans ce pays doit amener à réfléchir car les africains ont muri et ne vont pas accepter un 3ieme mandat. Je les exhorte à renoncer. Mbaye Ndiaye avec sa déclaration c’est juste se la calomnie. Je m’adresse  aux sénégalais qui sont militants de la cause noble. Ce n’est pas demain  la veille qu’on va renoncer mais il ne faut pas tromper les autres. Je ne sais pas s’il va se représenter mais je pense pas aussi qu’avec tous les efforts consentis, il faut savoir partir. Mais exposer ce pays dans le chao n’est de son ressort. Il faut aussi qu’il sache que ce pays nous appartient à tous.

 ON ANNONCE DES PLATEFORMES  POUR FAUTE FACE MAIS EST QUE C’EST SUFFISANT ?

 Non c’est insuffisant c’est vrai. La balle est dans son camp et il faut qu’il dise à la population qu’il ne va pas se présenter pour un 3ieme mandat. Le peuple va décider. Il n’est jamais trop tard pour bien faire. S’il y a un petit espoir je pense que sa parole aussi il doit la respecter. Car il est de bonne foi. Le moment venu assurera la plénitude de sa responsabilité.

 ET SI LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL LE LUI AUTORISE ?

 Écouter ! Je ne pense pas que le Sénégal va répéter les mêmes erreurs. Quand on dit que le droit rien que le droit le président ne pourra pas se représenter.  Et les gens en sont conscients. Les citoyens aussi en sont conscients et feront face car la lutte sera populaire.

 LE DOSSIER DE SONKO A ÉTÉ DÉPOUSSIÉRÉ ET ON CONSTATE DES MANŒUVRES POUT BLOQUER SA CANDIDATURE.

VOUS LE PENSEZ ?

 Oui je le pense. C’est un homme intègre et patriote. Qu’est ce qu’on lui reproche ? La faute de vouloir changer ce pays. Vouloir créer un autre système ! Arrêtons. Nous sommes en démocratie. Il a le droit de s’exprimer. Pourquoi attenter à sa vie. A chaque fois on lui met des bâtons dans les roues. Il a repris ses tournées et aussi Macky l’avait fait. Ce n’est pas une campagne et c’est dans la constitution et chaque parti légalement  constitué a le droit de faire de l’animation  politique. L’état a peur de cette marée humaine.

Yewwi s’est érigée en bouclier. Comment vous- vous organiser ?

La charte été claire et nous avons été ensemble lors des locales et les législatives. A la présidentielle le candidat qui sera au second tour sera soutenu par Yewwi et ce programme va mettre le pays sur orbite.

 KHALIFA SALL AUSSI SE PRÉPARE ?

 Takhawu y travaille et  nous attendons de voir aussi. Certaine presse convoque l’amnistie pour Karim et Khalifa.. Mais quand on convoque le droit, nulle part le juge n’a prononcé la perte de ses droits civils et politique. Macky semble-il avait demandé au ministère de la Justice de se pencher sur la question pour une éventuelle participation à l’élection  présidentielle.  Nous attendons et on verra ce que cela va donner. C’est une demande sociale car les gens aiment Khalifa Sall. Son talent, son profil et son expérience.  On ne débat pas sur cette question d’amnistie.  Ce dont il est question c’est de tout mettre en œuvre afin que Khalifa soit candidat. Nous sommes avec lui et c’est ce que nous voulons aussi.. on y travaille.

 BARTHÉLÉMY DIAZ DÉNONCE LES COUPS BAS DE L’ÉTAT.  QUELLE EST LA COLLABORATION ENTRE LES COLLECTIVITÉS ET L’ÉTAT CENTRAL ?

 Il y a une désarticulation aussi et c’est un problème. L’état central est incarné par l’état mais l’autre ce sont les collectivités. Deux entités qui ne peuvent pas être en opposition. Elles doivent travailler dans l’intérêt de tous. On peut ne pas être du même bord mais ce qui nous unis  est plus fort. Que Diaz soit de l’opposition  mais cela ne devait pas faire de querelles. L’état doit soutenir le maire de la ville de la capitale pour  des réalisations dans beaucoup de domaines. Dias est dans d’excellentes  conditions mais lui-même il avait sollicité une audience.   C’est l’engagement  qu’il a pris car la capitale humain est important..

Avez-vous ces mêmes problèmes avec l’état central ?

Parfois on le sent. C’est  vrai. Regardez avec les fonds de dotation ! Mais c’est dommage. Tous les maires en ont  des droits. Le maire ne peut pas dire que toutes les populations sont de son côté. Ce n’est pas possible. Il nous faut des terroirs compétitifs pour avoir un état fort. La force de l’état c’est de renforcer les collectivités et en faire des territoires viables. C’est la mission. Il faut des conditions viables. Quelques soient nos divergences nous devons aussi savoir que nous devons travailler pour l’intérêt des populations. Il faut mettre l’intérêt d’ensemble  au devant.

QUELLES SONT LES PRINCIPALES DIFFICULTÉS DES COMMUNES ?

 Avec l’acte 3, ce fut un projet non achevé. Il y a  un manque de ressources financières. Elles font défaut aussi car toutes ‘les collectivités souffrent. Transfert de compétente et  résoudre les difficultés. Mais c’est le contraire. Il nous faut des ressources humaines de qualité car les moyens ne suivent pas aussi. Les nombreuses grèves des travailleurs aussi et ils ont mon soutien car leurs conditions de vie et de travail restent dures. Il faut les soulager. Un état doit  avoir la posture de s’élever  au-delà des difficultés aussi. L’association  des maires du Sénégal a fait son temps il faut le dire aussi  Il faut porter un autre regard  sur les collectivités territoriales et changer de paradigmes. L’élu local d’abord,la fonction de l’élu local et les ressources aussi. L’administration locale, la vision, la diplomatie territoire doivent être repensée. Pour que nos territoires soient des lieux de vie décents. Ce que nous proposons c’est de tirer les expériences de l’Assocation des maires du Sénégal (AMS)  et voir en terme de solidarité aussi. Quand on est maire, on est maire. Les clivages politiques aussi ne doivent pas aussi interférer. Il faut repenser les textes car les maires n’ont aucune protection. Un maire est une personnalité de son territoire. On les taxe de n’importe quoi. Il y a des procédures élégantes. D’autres usent du foncier comme alibi pour les atteindre. C’est devenue de l’or et cela enrichi vite. Quand vous êtes maire et que vous en disposer ! D’autres s’arrogent le droit de donner et de signer. Mais c’est terrible. Moi je cours derrière une assiette foncière pour la commune. Je tente de rencontrer les agents des impôts et domaine pour la  construction de l’hôtel de ville  de Dieupeul Derkle. Il y va de la dignité de la commune. C’est important. Des questions qui méritent réflexion. Le réel aussi  est de faire quelque chose pour les collectivités territoriales. Des maires imprégnés car il faut revoir le mode d’élection des conseillers aussi. Ce n’est pas aussi les maires mais les populations doivent être imprégnées de ce que les communes peuvent faire. En conseil municipal de dakar, je débattais avec mon collègue maire de Grand Yoff qui n’avait pas compris le sens de mon approche. Car le maire de Dakar  a décidé d’octroyer des montants à deux communes de Dakar où tout est à faire au plan matériel. Je l’encourage. Mais je ne voudrais pas que des populations lui disent que vous aviez promis mais vous n’avez pas fait. Cet engagement pouvez être différé sur deux ans et de modernisation de la ville de Dakar. Je crois au développement.

 LES POPULATIONS FONDENT BEAUCOUP D’ESPOIR SUR LES MAIRES DE YEWWI !

Ils ont changé le management dans les collectivités et une gestion participative. Quand les populations sont informes elles  sauront quoi revendiquer. Nous avons décidé d’organiser des forums pour écouter, échanger avec les populations pour une bonne moisson. Après on sera à Derkle et identifier les délégués pour le budget. Elles sauront ce que la mairie peut faire ou pas.

Sadio Mané est sur la liste aussi. Quelle est  votre analyse.

Que notre pays joue un grand rôle ans cette compétition et aller le plus loin possible. On lui souhaite un prompt rétablissement et par rapport à sa carrière de footballeur. Il est compétitif. Qu’il nous  fasse beaucoup de joie et hisser le drapeau très haut.

 

MOMAR CISSÉ

 

A propos de Mor Fall

Check Also

Emission Grand Oral Avec Mamour Cissé 07 Aout 2021

REVIVEZ VOTRE EMISSION GRAND ORAL AVEC MAMOUR CISSE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR