Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Il bastonne son ami après l’avoir surpris avec sa nièce de 12 ans

Surpris dans une chambre avec une fille de 12 ans, Mass N. a été molesté, puis remis aux forces de l’ordre. Poursuivi pour attentat à la pudeur, le quadragénaire a été présenté au juge du tribunal des flagrants délits de Dakar ce lundi 11 décembre. 
Agent à la Sonaged (ex-unité de coordination de la gestion des déchets solides), Mass N. aurait tenté d’abuser sexuellement de la nièce d’un ami. Surpris dans une chambre par ce dernier, le pantalon baissé, en compagnie de sa supposée victime, âgée de 12 ans, le mis en cause a passé un mauvais quart d’heure, avant d’être remis aux forces de l’ordre. Mass N. qui s’exposait à des poursuites devant la chambre criminelle pour tentative de viol, a été sauvé par le rapport médical, car le médecin a révélé que la mineure a perdu sa virginité depuis belle lurette. Sur ce le mis en cause a été inculpé pour attentat à la pudeur, puis envoyé en taule le 7 novembre dernier. Devant le tribunal des flagrants délits de Dakar ce lundi 11 décembre, le prévenu a donné en guise d’explication qu’il blaguait avec l’adolescente qui n’a pas déféré à la convocation du tribunal, lequel a finalement décidé de se pencher sur le dossier, après trois renvois. Donnant sa version des faits, Mass N. a déclaré qu’il était parti chez son ami Mor S. pour récupérer sa moto que ce dernier venait de réparer. Étant un habitué des lieux, il s’est dirigé vers les toillettes pour faire ses besoins. Sur ces entrefaites il a croisé la nièce de son ami qui l’a tapé. « Je l’ai poursuivie dans sa chambre et j’ai riposté en la frappant. C’était juste une blague. Dès que je me suis retourné pour sortir de la chambre, je suis tombé nez-à-nez avec Mor qui m’a bastonné avec l’aide de ses voisins », a regretté l’homme, âgé de 41 ans qui a contesté avoir baissé son pantalon. « Mor n’avait que des soupcons. Dès fois il déraille. J’entretiens de bonnes relations avec les membres de sa famille », a assuré le prévenu. Le parquet ayant requis l’application de la loi, Me Kanouté a plaidé un dossier vide de preuves. Car, dit-il, la fille a confié aux enquêteurs que c’est le prévenu qui lui a baissé le pantalon. Alors que Mor a déclaré que la mineure était correctement vêtue de son pantalon. « Dans cette affaire, il n’y a absolument rien. Ce qui s’est passé est une incompréhension », a estimé le conseil de la défense qui a sollicité la relaxe de son client qui sera édifié le 18 décembre prochain.

Vérifier aussi

Russie : Décès mystérieux d’un étudiant sénégalais

Inhumé en Russie, l’étudiant sénégalais Amadou Tidiane Diallo était porté disparu six mois avant son …