Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Santé: L'OMS veut aider à créer des écoles sans nicotine ni tabac
Santé: L'OMS veut aider à créer des écoles sans nicotine ni tabac

Indice d’interférence de l’industrie du tabac: Le Sénégal occupe la 10e place en Afrique

La Ligue sénégalaise de lutte contre le tabac (LISTAB)  a procédé  hier mercredi au lancement du rapport sur l’indice d’interférence de l’industrie du tabac. Le Sénégal est classé 10e au niveau africain en terme d’interférence de l’industrie du tabac dans les politiques des Etats. L’information a été donnée par Djibril Wélé, secrétaire exécutif de la ligue sénégalaise contre le tabac.

L’enquête relative à l’indice d’interférence de l’industrie du tabac au Sénégal est une enquête mondiale sur la manière dont les politiques de santé publique sont protégées et les efforts déployés par l’industrie du tabac pour les influencer, dans le sens de préserver ses intérêts industriels et commerciaux. Lors du lancement de ce rapport, le secrétaire exécutif de la ligue sénégalaise contre le tabac, Djibril  Wélé a indiqué que l’analyse de l’indice d’interférence de l’industrie du tabac 2023, a donné un aperçu des progrès réalisés dans la mise en œuvre des directives de l‘article 5.3 de la CCLAT dont le transposé est l’article 1 de la loi antitabac du Sénégal ainsi que des limites dans la lutte contre l’influence de l’industrie du tabac.

Publicités

En à croire Mr Wélé, le Sénégal est à sa troisième participation et il occupe la 10iéme place en Afrique. ‘’Au niveau africain quand le rapport a été publié, le Sénégal se classe à la 10e place. C’est quand même la moyenne comparée aux autres pays comme le Cameroun où l’influence du tabac est très présente’’, a-t-il indiqué. Le Sénégal se positionne ainsi, devant le Cameroun où selon le rapport africain sur l’indice d’interférence de l’industrie du tabac, est très présente. On note toutefois, des pays de références tels que le Kenya et l’Ouganda. Un classement acceptable selon le secrétaire exécutif de la ligue sénégalaise contre le tabac qui, par contre, se fixe comme objectif, lui et sa structure à rejoindre les pays les mieux classés comme le Kenya et l’Ouganda. Et de soutenir : ‘’Notre objectif, c’est vraiment d’aller rejoindre les pays comme le Kenya, L’Ouganda, qui sont quand même des pays de référence parce que là-bas on a élaboré des politiques très fortes pour empêcher l’industrie du tabac de discuter, échanger, donner des dons’’, a-t-il soutenu. C’est dans cette même lancée que Djibril Wélé est revenu sur la manière dont se déroulent les enquêtes. ‘’ Elles se sont déroulées de mars à avril et le rapport rédigé en avril 2023.

Cet indice d’interférence de l’industrie du tabac mis à jour cette année utilise le questionnaire élaboré par l’Alliance pour la lutte antitabac en Asie du Sud-Est (SEATCA). En comparant les résultats avec ceux d’autres pays de la région, on pourrait encourager et inciter les pouvoirs publics à améliorer leur performance. Le Sénégal s’est engagé dans cette lutte multidimensionnelle avec l’adoption d’une kyrielle de textes législatifs et règlementaires. La lutte contre le tabac fait essentiellement face à l’ingérence de l’industrie du tabac qui est une réalité au Sénégal et épouse des formes variées allant de l’immixtion de l’industrie dans la formulation des politiques de santé publique à l’usage détourné de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE)’’, a-t-il expliqué.

MADA NDIAYE

Vérifier aussi

telechargement 4 12

Eclairages sur Air Sénégal Express: La continuité du projet ambitieux de l’ancien Président Macky Sall

Dans le cadre du Plan Sénégal Émergent (PSE), le président Macky Sall a initié le …