Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Jeux Olympique 2024: Combé Seck va représenter le senegal dans la discipline des « Canoë »

Suite à la qualification de Louis François Mendy au 110m haies, un autre Sénégalais s’est qualifié aux jeux olympiques de 2024. Il s’agit de Combé Seck au Canoë. La Sénégalaise ayant remporté, samedi à Abuja, la médaille d’argent qui lui offre le visa pour Paris.

Louis François Mendy est le premier Sénégalais à se qualifier pour les Jeux Olympiques de 2024. Il est rejoint, depuis samedi, par Com­bé Seck, une spécialiste en canoë qui en effet a décroché son visa pour Paris. Une qualification acquise au Nigeria, où elle a remporté la médaille d’argent des 9èmes Championnats d’Afri­­que de canoë-sprint et para-canoë, qui se déroulent du 21 au 27 novembre 2023 au lac Jabi, à Abuja.

Publicités

Il faut noter que la pression était très forte lors de ces championnats, car il s’agissait de la dernière course qualificative pour les Jo. Surtout que cette course, qui devait avoir lieu le vendredi 24, a été reportée car les conditions n’étaient pas réunies. Sur le départ, l’Egyptienne a été la première à réagir, mais Combé Seck a immédiatement surgi, telle une Lionne, pour s’échapper en tête avec la Nigériane grande favorite.

Bourse olympique !

Evidemment, on comprend la joie du président de la Fédération de canoë-kayak, Ady Fall, qui tient à remercier le Cnoss et son président, Diagna Ndiaye, quant à la Bourse olympique. Il a aussi précisé que Edmond Sanka est champion d’Afrique avec un très bon chrono de 43’ avec un bateau non compétitif. Du coup, sa performance n’est pas qualificative pour Paris 2024. Selon Ady Fall, il s’agit maintenant «de faire focus sur la Coupe du monde para-canoë de mai prochain en Hongrie, pour Edmond et Martin Diatta».

Faut noter que Combé Seck fait partie des athlètes qui ont bénéficié des bourses Cnoss, précise son vice-président, Ibrahima Wade, réagissant à cette bonne nouvelle. «Comme quoi le président Diagna Ndiaye a eu raison d’investir très tôt sur les athlètes en leur octroyant des bourses spéciales pour la recherche de qualification, et c’est en train de payer», se félicite le coordonnateur du Comité d’organisation des Joj (Cojoj).

Qui ajoute : «Sa bourse lui a permis d’être dans un centre à Calais en France depuis quelques mois, ainsi que Edmond Sanka. En plus de la bourse mensuelle de 1000 euros, le Cnoss finance les déplacements pour «compétir» et gagner des points pour se qualifier aux Jo de Paris, comme c’est le cas actuellement à Abuja.»
Il faut souhaiter que la liste des qualifiés pour les Jo 2024 s’allonge. Surtout avec le judoka Mbagnick Ndiaye qui a déjà un pied à Paris.

Vérifier aussi

Enseignement Supérieur/ UCAD : Le SUDES s’oppose à l’affectation du Pr. Ismaïla Madior Fall à l’IFAN

Une déclaration du Syndicat Unique des Enseignants du Sénégal (SUDES), Section Ucad. Ils accusent le …