Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Audience au Palais : La colère rouge de "Nitdoff " et la replique du ministre
Audience au Palais : La colère rouge de "Nitdoff " et la replique du ministre

Justice : Nitdoff fait des révélations lors de son Interrogatoire à la section de recherches

Nitdoff, a récemment fait face à un premier retour de parquet lors de son interrogatoire à la Section de Recherches de la gendarmerie de Colobane. Confronté à des accusations graves, notamment l’outrage envers les dépositaires de l’autorité, l’outrage au chef de l’État, la diffamation et l’incitation à l’insurrection, le rappeur a dû s’expliquer sur une vidéo publiée sur sa page Facebook le dimanche 12 novembre 2023.

Mor Talla Guèye, mieux connu sous son nom d’artiste Nitdoff, se considérant comme un artiste engagé, a souligné qu’il utilise ses vidéos pour aborder des sujets d’actualité nationaux depuis quinze ans. Dans la vidéo incriminée, il exprimait son ressenti et sa vision sur divers sujets.

Publicités

Lorsqu’il a été interrogé sur ses commentaires concernant la présence de nervis, en compagnie des forces de défense et de sécurité, torturant des jeunes, il a précisé son grand respect pour les forces de défense et de sécurité, indiquant ne pas avoir directement lié les nervis aux forces de l’ordre, mais plutôt critiqué le fait qu’ils n’aient pas été arrêtés malgré leur présence visible et armée dans les rues.

Le rappeur a également abordé son expérience personnelle, affirmant avoir été lui-même victime d’attaques de nervis et avoir recueilli des témoignages de victimes lors de son séjour en prison. Face à la demande des enquêteurs de fournir des preuves concrètes, Nitdoff a fait référence à des témoignages partagés sur les réseaux sociaux et des personnes affirmant avoir été payées par des politiciens. Cependant, il a reconnu ne pas avoir vu personnellement un politicien payer un nervi.

Concernant le terme “Firhaouna” utilisé dans sa vidéo, Nitdoff a expliqué qu’il faisait allusion au “système” en général, et non à une personne en particulier. Il a souligné son appel à une mobilisation pacifique pour soutenir Ousmane Sonko lors d’une décision judiciaire importante, précisant que cette mobilisation devait se faire par des moyens non-violents tels que des conférences de presse et des publications sur les réseaux sociaux.

Enfin, Nitdoff a clarifié que lorsqu’il parlait de “voleurs de milliards”, il faisait référence à divers cas de détournement publics, comme le dossier du Covid, plutôt qu’à des individus spécifiques.

Vérifier aussi

Trafic de faux billets : Plus de 7 milliards F Cfa saisis à Thiès, Kolda et Ziguinchor

Les soldats de l’économie ont encore réalisé des performances sur le terrain. Le samedi 11 …