Top Infos
Top Infos

Kogn bi du 17 janvier 2023

Kogn bi du 17 janvier 2023: Une des dix victimes de l’accident de la route survenu dimanche dans la soirée, à Siling, un village de la commune de Bandafassi (Kédougou, Est), est décédée après son évacuation….Un accident de la route est survenu, ce lundi 16 janvier 2023, dans la commune de Ngueune Sarr arrondissement de Sakal…Depuis le tragique accident de Sikilo, des voix se sont élevées pour demander la démission du ministre des Transports terrestres….

Le gouvernement fait le bilan de l’accident de Ngueune Sarr

Publicités

Un accident de la route est survenu, ce lundi 16 janvier 2023, dans la commune de Ngueune Sarr arrondissement de Sakal – département de Louga, entre un car de transport en commun et un camion. Dans un communiqué, le gouvernement sénégalais indique que le nombre de victimes est estimé à « quarante-quatre (44) », et que  « vingt (20) personnes ont perdu la vie, dix-neuf (19) blessés graves et cinq (5) blessés légers ont été évacués à l’hôpital régional de Louga et à l’hôpital régional de Saint-Louis. » Le Gouvernement qui présente ses condoléances aux familles des personnes disparues et informe que toutes les « dispositions sont prises pour prendre soin des blessés. » Le document du porte-parole Abdou Karim Fofana rappelle que l’Etat du Sénégal va poursuivre  » l’exécution des décisions prises pour garantir la sécurité routière, lors du conseil interministériel tenu le 09 janvier 2023, et à travers l’arrêté n°000902 du 13 janvier 2023 signé par le ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement. » Le Gouvernement appelle au respect strict « de ces mesures sous peine des sanctions prévues. »

Des blessés évacués à bord d’un hélicoptère

Un grand hélicoptère de l’armée de l’air s’est actuellement posé sur la pelouse du stade Alboury Ndiaye de Louga pour l’évacuation des blessés de l’accident de Sakal qui a fait 20 morts et 19 blessés graves. Il faut noter un important dispositif sanitaire dans ce stade avec la présence de sept ambulances. Selon le bilan provisoire, sur les quarante-quatre (44) victimes décomptées, vingt (20) personnes ont perdu la vie ; dix-neuf (19) blessés graves et cinq (5) blessés légers ont été évacués à l’hôpital régional de Louga et à l’hôpital régional de Saint-Louis.

Un mort dans un accident à Kédougou

Une des dix victimes de l’accident de la route survenu dimanche dans la soirée, à Siling, un village de la commune de Bandafassi (Kédougou, Est), est décédée après son évacuation à l’hôpital régional de Tambacounda. Elle faisait partie de trois des victimes ayant été grièvement blessées dans cet accident qui a impliqué deux véhicules sur une axe menant vers la République de Guinée, a expliqué un responsable de la Brigade régionale des sapeurs-pompiers de Kédougou. Le drame est survenu après que l’un des véhicules en provenance de Bandafassi et roulant en toute vitesse a heurté  une voiture stationnée au bord de la chaussée.

Maodo Malick Mbaye prend la défense de Mansour Faye

Depuis le tragique accident de Sikilo, des voix se sont élevées pour demander la démission du ministre des Transports terrestres. Ces dernières ont fait une corrélation avec le renvoi de l’ancien ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, suite au drame survenu à l’hôpital de Tivaouane, où 11 bébés avaient trouvé la mort dans un incendie. Mais selon Maodo Malick Mbaye, «si Mansour Faye avait démissionné après l’accident de Sikilo, son successeur allait (aussi) démissionner ce lundi, après le choc de Sakal». Le directeur général de l’ANAMO soutient, dans un post sur Facebook, que «l’équation ne se résout pas par des démissions». Le membre de l’APR milite plutôt pour «des solutions structurelles acceptées de tous».

Deux orpailleurs tués dans un éboulement à Kédougou

Deux orpailleurs de nationalité burkinabé ont perdu la vie dans un éboulement survenu dimanche soir sur un site clandestin d’orpaillage situé à Diagri Sékoto, un village aurifère de la commune de Tomboronkoto, dans le Sud-Est du pays. Les corps des victimes de cet accident ont été conduits par des éléments de la Brigade régionale des sapeurs-pompiers de Kédougou au centre hospitalier régional Amat Dansokho, a indiqué notre source.

Les conducteurs de Jakarta de Sibassor sensibilisés sur les accidents

La route nationale qui traverse la commune de Sibassor fait partie des axes les plus accidentogènes du pays. C’est pourquoi, l’association des amis pour le développement et la solidarité de Sibassor a décidé d’organiser une journée de sensibilisation sur les dangers de la route. À cet effet, les acteurs s’étaient donné rendez-vous ce week-end pour débattre des questions liées à ce phénomène qui tue chaque jour. Il s’était agi de revenir sur les bons comportements et les moyens (casques et autres) à utiliser pour mieux se protéger sur la route. Pour rappel, la commune de Sibassor a enregistré ces 3 dernières années de nombreux accidents de la circulation ayant occasionné des pertes en vies humaines dont des conducteurs de Jakarta…

Les 3 activistes arrêtés devant la Primature condamnés

Jugés devant le tribunal des flagrants délits de Dakar, pour «participation à une manifestation non déclarée», les prévenus Ousmane Sarr, Bayna Guèye et Ahmad Sourang Diallo ont été condamnés à 2 mois de prison ferme. Pourtant, Ils encouraient trois mois de prison ferme. Au terme de leur déposition, le procureur avait demandé qu’ils soient reconnus coupables et condamnés à 6 mois de prison dont trois mois ferme. Après les plaidoiries des avocats de la défense, le tribunal avait mis en délibéré son verdict. Les prévenus ont été envoyés en prison pour avoir réclamé, aux alentours du petit palais, la libération de Pape Alé Niang, au sortir d’une rencontre entre la société civile et le Premier ministre.

Outhman Diagne et Papito Kara de la ‘’Mafia Kacc Kacc’’ sont libres

Ibra Guèye, Papito Kara et Outhman Diagne viennent de bénéficier, ce lundi, d’une liberté provisoire assortie d’un contrôle judiciaire allégé. L’information émane de leur avocat. Me Koureyssi Bâ l’a fait savoir à travers un post sur sa page Facebook. «Le juge du 2ème cabinet Mamadou Seck vient de signer la mainlevée des mandats de dépôt de Ibra Guèye, Papito Kara et Outhman Diagne, placés sous contrôle judiciaire allégé (émargements seulement)», a écrit le conseil. Sous mandat de dépôt depuis plus de 5 mois, ces derniers, membres de la «mafia Kacc Kacc» ont été arrêtés pour «diffusion de fausses nouvelles, effacement, modification, fabrication et introduction de données informatiques». Il leur est reproché d’avoir détourné des Unes de journaux dont L’Observateur.

Démolition de la grande mosquée de Léona

Le premier coup de marteau a été effectué ce week-end par le khalife général de Léona Kanène, Serigne Babacar Kane, en présence des dignitaires de Kaolack, des membres du comité de pilotage (maître d’ouvrage délégué) dont l’ancien président du Conseil départemental, par ailleurs président dudit comité, Baba Ndiaye et le vice-président Cheikh Tall. Ledit comité se chargera de piloter les grands travaux dont les moyens financiers nécessaires sont attendus de l’ensemble des bonnes volontés musulmanes, de l’État, des dignitaires, des opérateurs, des notables, de la Famille de Mame Abdou Hamid Kane, des talibés, entre autres. Le devis estimatif se situerait autour d’1 milliard 400 millions de Fcfa. Serigne Babacar Kane a annoncé que ce chantier est l’un de ses plus grands projets en tant que khalife de Cheikh Abdou Hamid Kane. Pour rappel, classé au patrimoine mondial, la grande mosquée de Léona a été inaugurée en 1931 par Serigne Babacar Sy en présence de Mame Abdou Hamid Kane

Vérifier aussi

Dialogue National: Macky Sall « Yakamtina dem sama yoon…Doyal na seuk ci mbiir mi…J’en ai assez ! »

Présidentielle 2024: La réactions des politiques 

Le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall pourrait se prononcer rapidement sur une date de …