Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

« Kogn Bi » du 23 01 2023

« Kogn Bi » du 23 01 2023: L’Intersyndicale des Transports routiers du Sénégal (ITRS), parle d’échec de sa rencontre avec le Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour FAYE. Il compte maintenir leur mot d’ordre de grève….Un militant de l’extrême droite suédo-danois, très connu, Rasmus Paludan, a brûlé un exemplaire du Coran, lors d’une manifestation autorisée, avant-hier samedi, à quelques encablures de l’ambassade de Turquie….Le Cadre d’action pour le plateau (CAP) a été mis sur pied par And ak rewmi, bokk Giss, Yessal Yaakar, sukali plateau pour plaider la cause de Dakar-Plateau….

 

Publicités

Coran brûlé en Suède

Un militant de l’extrême droite suédo-danois, très connu, Rasmus Paludan, a brûlé un exemplaire du Coran, lors d’une manifestation autorisée, avant-hier samedi, à quelques encablures de l’ambassade de Turquie. Un acte qui a indigné le monde musulman et fait réagir le Premier ministre suédois et l’ensemble de son gouvernement. Dans cet élan d’indignation, le chef de l’État sénégalais, Macky Sall, a dénoncé dans un message sur sa page Twitter cet acte odieux. « Je condamne très fermement l’acte odieux de l’extrémiste de droite suédois Rasmus Paludan qui a brûlé un exemplaire du Saint Coran. L’islamophobie et la haine des musulmans sont abominables et doivent être combattues sans concession », a déclaré, le président en exercice de l’Union africaine. Pour rappel, samedi après-midi, dans le cadre d’une manifestation autorisée par la police suédoise à proximité de l’ambassade de Turquie, l’extrémiste de droite suédo-danois Rasmus Paludan a brûlé un exemplaire du Coran, dans un acte visant à dénoncer les négociations suédoises avec Ankara sur l’Otan.

Les transporteurs durcissent le ton

L’Intersyndicale des Transports routiers du Sénégal (ITRS), parle d’échec de sa rencontre avec le Ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour FAYE. Il compte maintenir leur mot d’ordre de grève. « Le constat que beaucoup de gens ont fait de cette rencontre, il y avait un comportement du Ministre qui n’était pas souhaité. Le Ministre a perdu la diplomatie. Il durcit le ton. Et les gens disent que peut-être lui, il s’en fiche du secteur. Comme c’est le cas, nous allons lui répondre en continuant la grève. C’est un père de famille, avec ses enfants, il doit avoir un comportement qui doit dépasser celui de ses enfants. Pour lui, qu’il reste dans ce ministère ou qu’il parte, ce n’est pas son problème. C’est le constat général », a martelé Gora khouma. Poursuivant ses propos, il ajoute : « Qu’il sache que même un seul véhicule à l’arrêt, devait lui poser problème. Le camarade Assane avait souligné le cas des gars routiers, mais que vous sachez qu’il n’’y pas de camion qui circule d’un pays à l’autre et à l’intérieur du pays. Donc c’est une jonction entre le transport de marchandise et le transport de passagers. Ils sont tous allés ensemble. Il n’y avait pas de solution hier. Aujourd’hui il n’y a pas de solution, donc la grève continue jusqu’à ce qu’il y ait une solution ».

Dakar Dem Dikk dans la traque

Les faits ont eu lieu, ce samedi 21 janvier 2023, aux abords de la gare des Beaux Maraîchers. Selon un communiqué de la société Dakar Dem Dikk, « des individus ont endommagé les biens de tous les concitoyens ». C’est sur ces entrefaites que Dakar Dem Dikk condamne avec force les actes de vandalisme et d’incivisme commis sur 3 de ses bus. « Pour cet acte regrettable, votre Société nationale de transport public compte ester en justice pour que les auteurs de cette ignominie soient traduits devant les juridictions compétentes. Dakar Dem Dikk, en intelligence avec les forces de défense et de sécurité, continuera à assurer sa mission de service public », écrit le document.

Abdoulaye Saydou Sow contre Boubacar Camara

Le ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique s’est exprimé sur les accusations de corruption sur une affaire foncière, portées contre sa personne par l’ancien DG de la Douane, Boubacar Camara. Abdoulaye Saydou Sow qui est l’invité de l’émission Jury du dimanche a démenti les accusations de l’ancien DG de la Douane, selon lesquelles il a empoché une centaine de millions pour des terrains. Il soutient que le chef du Parti de la Construction et de la Solidarité/JENGU TABAX, Boubacar Camara, ne veut pas réceptionner sa sommation interpellative. Pour rappel, lors d’un plateau sur la TFM le 31 décembre 2022, Boubacar Camara affirmait détenir des documents prouvant que le ministre Abdoulaye Sow avait encaissé 100 millions d’une dame dans des conditions pas claires. Ce dernier avait menacé de lui délivrer une sommation interpellative dès le lendemain. Mais c’est près d’une semaine plus tard qu’un document a été publié par les services du ministre Abdoulaye Sow. Lequel document, Boubacar Camara affirme n’avoir pas reçu.

Divorce de Soumboulou

Les rumeurs sur la séparation du couple Soumboulou-Khass sont bien fondées. En effet, selon une source très proche de la sœur de Boury Bathily, Soumboulou ne répond plus au nom de Mme Diop, et s’est séparée du marabout. On se rappelle que ce mariage avait fait beaucoup de bruit en septembre 2020 avec une dot de 6 millions et d’autres biens qu’aurait reçu l’actrice et belle-sœur de Balla Gaye 2. De cette union, qui n’a duré que le temps d’une rose (2 ans 4 mois), est née une petite Sokhna Diarra qui va souffler sa première bougie au mois de février.

Mise en place d’un cadre d’action pour le plateau (CAP)

 Le Cadre d’action pour le plateau (CAP) a été mis sur pied par And ak rewmi, bokk Giss, Yessal Yaakar, sukali plateau pour plaider la cause de Dakar-Plateau. Prenant la parole à cet effet, l’honorable député, Moussa Diakhaté veut de meilleures conditions de vie au Plateau. « Cette manifestation qui nous réunit aujourd’hui, marque la naissance d’un cadre d’échanges et d’actions pour faciliter la prise en charge des préoccupations des populations de notre chère commune par rapport aux multitudes opportunités qu’offrent notre Etat et ses partenaires », a-t-il dit. Et pour réussir cette initiative, le parlementaire a soutenu qu’ils ont décidé, quoique politiques, en phase avec le régime en place d’ouvrir à toutes les forces vives de la commune qui le désirent. « Nous invitons tous plateau de tous bords à y adhérer.

Et nous taperons à toutes les portes : institutions, ministères Directions, agences, sociétés publiques communes comme privées, nous irons même s’il le faut jusque chez notre illustre voisin de choix, son excellence, monsieur Le président Macky Sall réclamer avec intelligence et courtoisie, la part de Dakar plateau (walu wa plateau) », indique le député. Avant de conclure : « dans les jours à venir, nous allons rendre public la série d’activités préconisées pour réussir ce challenge d’un nouveau « Teaupla », dans un Dakar prospère pour un Sénégal émergent. Attendez-nous dans les quartiers, les « pencs », les maisons, les bureaux, les marchés pour une approche inclusive et participative ».

 

 

Vérifier aussi

Football/ FA Coup: Manchester United prive Manchester City d’un doublé

Malgré plusieurs polémiques, Manchester United a créé une surprise générale. En effet, cette équipe a …