Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

La petite-fille d’un célèbre dignitaire religieux et ses vidéos publiées dans un site pornoari

Ami Collé S., petite-fille d’un célèbre dignitaire religieux appartenant à la confrérie Tidiane, a été répudiée par son mari émigré, car ses images ont été publiées sur un site pornographique. Soupçonné d’être l’auteur de l’acte malveillant, Al Hassane K., condamné en 2021 pour des faits similaires, a été neutralisé par des éléments de la brigade spéciale de lutte contre la cybercriminalité. Il aurait agi sur instigation de la co-épouse de la victime.
Le mariage d’Ami Collé S. n’a duré que le temps d’une rose. Mariée à un Sénégalais établi en Europe, la jeune dame qui s’active dans l’e-commerce, a eu la malchance d’avoir une co-épouse qui n’a pas réussi à l’accepter. Quelques mois après avoir dit « oui » à l’élu de son cœur, Ami Collé a commencé à recevoir des messages de sa rivale par l’intermédiaire de deux dames qui menaçaient de détruire son mariage.
C’est dans ces circonstances que ses images ont été montées dans une vidéo obscène publiée sur un site pornographique. Un acte malveillant qui a rendu furieux l’émigré, lequel n’a pas hésité à répudier sa nouvelle épouse. Peinée, Ami Collé a porté l’affaire à la connaissance des éléments de la brigade spéciale de lutte contre la cybercriminalité.
Ce n’est que quelques mois plus tard que la plaignante a reçu un message du nommé Al Hassane K., lequel lui a savoir qu’il l’a maraboutée en Casamance. Allant plus loin, Al Hassane a conseillé à sa victime de consulter un marabout pour en avoir le cœur net. Aussi, le mis en cause a révélé à Ami Collé avoir collecté ses images sur le site Seneporno dans le but de la rencontrer pour une partie de jambes en l’air. Al Hassane sera ainsi interpellé et soumis à un interrogatoire serré.
Condamné à deux ans, dont deux mois ferme pour diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs en 2021, le trentenaire a reconnu les faits, alléguant qu’il a agi à l’instigation d’une personne. Toutefois, il n’a pas révélé l’identité de cette dernière. L’enquête a démontré que le téléphone de marque Alcatel qui supportait l’une des puces, appartient à la mère du mis en cause. Placé sous mandat de dépôt le 22 septembre dernier, le récidiviste présumé a été présenté hier, au juge des flagrants délits de Dakar pour collecte illicite d’un montage d’image. Mais, il a nié les faits en bloc. Le résidant de l’unité 3 des Parcelles Assainies a soutenu avoir envoyé un message à la partie civile pour l’encourager lorsqu’il vu ses images et son numéro sur le site pornographique.
Mais, il a essuyé des insultes. La partie civile a, pour sa part, affirmé qu’elle soupçonnait la sœur du prévenu. Car sa co-épouse prononçait régulièrement le nom de cette dernière. Le conseil de la partie cvile a fait savoir que celle-ci est la petite-fille d’un célèbre dignitaire religieux. Elle a saisi la justice pour laver son honneur. En guise de réparation du préjudice moral, la robe noire a réclamé 10 millions francs. Le parquet a requis l’application de la loi pénale. À défaut d’une relaxe, Me Iba Mar Diop a sollicité une application bienveillante de la loi pour le prévenu qui sera édifié le 23 octobre prochain.

Vérifier aussi

Douane senegalaisesaisie de drogue

Richard Toll: 18 Kg de chanvre Indien saisit par la Police

Les agents de la brigade de recherche de la police urbaine de Richard-Toll (nord) ont …